• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Châtenoy-le-Royal (Saône-et-Loire) : grève à l'entrepôt de Schiever

Une dizaine de salariés bloquent l'entrée de l'entrepôt de Châtenoy-le-Royal.
Une dizaine de salariés bloquent l'entrée de l'entrepôt de Châtenoy-le-Royal.

Une dizaine de salariés ont mis en place un barrage filtrant à l'entrée du site. Ils demandent des indemnités de licenciement supérieures à celles accordées par la direction, fixées au minimum légal.

Par Marianne Picoche

Le reportage de Maryline Barate et Jean-François Guilmard

Avec :
Nicolas Munot et Daniel Favier , salariés de Schiever
Les salariés de Schiever en grève à Châtenoy


Une dizaine de salariés sur les 40 que compte l'entrepôt SCHIEVER de Châtenoy participent à cette grève. 
Celle-ci intervient à l'issue du processus de reclassement des salariés de l'entrepôt de Schiever, dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE),  suite à la fermeture du site, décidée en  février dernier par la direction. 

En février la Direction de Schiever avait pris la décision de fermer l'entrepôt de Châtenoy-le-Royal et de transférer son activité  vers les entrepôts d’Avallon et de Sanvignes-les-Mines. Elle avait alors proposé à l'ensemble des salariés de l'entrepôt un reclassement sur les entrepôts d’Avallon et de Sanvignes-les-Mines, mais seuls deux d'entre eux ayant accepté sur un effectif total de 40 salariés, une procédure de licenciement économique assortie d'un (PSE) plan de sauvegarde de l'emploi, avait donc été déclenchée par la direction,pour les 38 salariés restants de l'entrepôt. 

D'après un communiqué de la direction de Schiever, plusieurs salariés de l'entrepôt de Châtenoy-le-Royal auraient déjà accepté des mesures de reclassement ou d'aide à la création d'entreprise et la grève déclenchée ce vendredi ne serait le fait que d'une "minorité du personnel...qui refuse les emplois proposés dans le secteur géographique de Châtenoy". La direction a fait appel à un huissier qui est venu constater les faits et a signifié aux grévistes que leur action était illégale.

L'entrepôt Schiever de Châtenoy est spécialisé dans la branche proximité du groupe de distribution. La direction a estimé que le site n'était plus en mesure de répondre à la croissance de ce marché bien spécifique. Seule une restructuration et un agrandissement de l'entrepôt l'aurait permis mais cela nécessitait des travaux de grande envergure, et la direction a précisé dans un communiqué que les contraintes légales et techniques rendaient difficile voire impossibles toute restructuration.

Schiever est un groupe de distribution présent dans le quart nord-est de la France qui regroupe plus de 160 magasins avec les enseignes Auchan, Atac, Maximarché, Proximarché, Flunch, Kiabi, Weldom, Bi1.

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus