• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tramway : la CGT lève son préavis de grève

© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha

La menace planait sur l'inauguration du tramway de Besançon ce week end mais elle désormais complètement dissipée.

Par Fabienne Le Moing

La direction de Besançon Mobilités a souhaité verser une prime de 400 euros bruts aux 500 salariés de Besançon Mobilités pour marquer la fin du chantier et la mise en service de la ligne après une période de travaux pas toujours facile à gérer pour les salariés de Ginko.

Les syndicats Unsa, CFDT et CGC ont signé l'accord collectif sur les salaires et sur le versement de cette prime, la CGT de son côté réclamait que le versement de cette prime soit mensuel, soit une augmentation, en moyenne de 3 %, ce que la direction a refusé.

Le syndicat minoritaire chez Ginko avait déposé un préavis de grève pour les deux jours du week-end d'inauguration. 
Isolée dans sa requête, la CGT l'a abandonnée et a levé son préavis de grève.

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus