Cet article date de plus de 6 ans

Sénatoriales : 8 postes sont à pourvoir en Bourgogne

Les élections sénatoriales sont prévues dimanche 28 septembre 2014 pour renouveler la moitié des sièges de la Haute Assemblée. Les grands électeurs sont appelés aux urnes en Côte-d'Or, en Saône-et-Loire et dans l'Yonne.

© JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Dimanche 28 septembre, trois sénateurs seront désignés en Côte-d'Or ainsi qu'en Saône-et-Loire, lors d'un scrutin à la proportionnelle. En revanche, dans l'Yonne, où seulement 2 sièges sont à renouveler, les élus seront choisis par le biais d'un vote au scrutin majoritaire.

8 listes en Côte-d'Or


En 2008, le Parti Socialiste avait créé la surprise, en remportant deux des trois sièges de sénateurs : le président du Conseil régional François Patriat et le maire de Dijon François Rebsamen faisaient leur entrée au Palais du Luxembourg, avec le maire UMP de Salives Alain Houpert.

Cette fois-ci, après des élections municipales qui l'ont affaiblie, le scrutin risque d'être plus difficile pour la gauche.
François Patriat est candidat à sa succession et reste le favori, en raison de sa très bonne implantation; mais la partie sera plus compliquée pour sa 2ème de liste Isabelle Lajoux, qui a remplacé François Rebsamen lors de son entrée au gouvernement.
A droite, l'UMP Alain Houpert mène la liste d'union avec le centre, avec, en 2ème position la maire de Saulieu, Anne-Catherine Loisier. Mais, une liste dissidente est également en lice, emmenée par le maire UMP de Talant Gilbert Menut.

5 autres listes sont sur les rangs, derrière Isabelle Maire du Poset (Debout la République), Edouard Cavin (Front National), Jacques Loury (l'Alternative à gauche), Philippe Hervieu (Europe Ecologie) et Joël Mekhantar (SE).

10 listes en Saône-et-Loire

 
Des trois sénateurs UMP sortants, deux sont à nouveau candidats : Jean-Patrick Courtois et Jean-Paul Emorine... mais, pour contourner la loi sur la parité, ils présentent tous les deux une liste... ce qui leur permet d'être en tête et donc, d'avoir plus de chance d'être élus!
A gauche, le secrétaire fédéral du PS désigné par les militants socialistes Jérôme Durain voit ses espoirs contrecarrés par le maintien de la candidature dissidente de Dominique Lotte, maire de Gueugnon.

6 autres listes sont en lice, menées par Jean Girardon (UDI), Christian Launay (FN), François Lotteau (Europe Ecologie), Nathalie Vermorel (PC), Rabia Franoux (Nouvelle Donne) et Armand Roy (Pour le respect des territoires ruraux).

14 candidats dans l'Yonne


Dans l'Yonne aussi, ces élections sénatoriales aiguisent les appétits.

Outre les sortants UMP Henri de Raincourt et Pierre Bordier, douze élus se présentent devant les grands électeurs dont 6 étiquetés à droite : Lyliane Meignen (DLR), Dominique Verien (UDI), Jean-Philippe Saulnier Arrighi (DVD), Isabelle Bourassin-Lange (DVD), Jean-Louis Druette (DVD) et Jean-Baptiste Lemoyne (DVD). 
Reste deux socialistes (Bernard Moraine et Jean-Luc Minier), deux écologistes (Jean Massé et Gérard Lacombe) ainsi que Catherine Chesseboeuf (Div) et Claude Dassie (FN).

Les grands électeurs n'ont que l'embarras du choix ... ce qui peut laisser place à quelques surprises!
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections sénatoriales politique