• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Comment stationner au CHU de Dijon : le parking mode d’emploi

Un stationnement payant est mis en place sur le parking principal du CHU de Dijon à partir du lundi 6 octobre 2014. Dépose-minute, parking des usagers, tarifs à l’heure, à la semaine ou au mois, cartes prépayées…Toutes les réponses sont ici.

Par B.L.


C’est pour en finir avec les difficultés de stationnement que le parking devient payant, déclare la direction du CHU de Dijon. Les usagers pourront rejoindre les services où ils sont attendus sans être stressés par de longues minutes passées à la recherche d’une place. A noter que la CGT Santé, qui combat l'idée d'un parking payant, appelle à la grève le jour de l'instauration du système de stationnement payant. 

4 zones principales ont été créées

  • Le parking principal payant (P1) réservé aux usagers (patients, visiteurs…)
  • Le parking du personnel gratuit, accessible à tous par badge
  • Les parkings relais gratuits pour le personnel, accessibles par navettes
  • Le dépose-minute du parvis
Une signalétique lumineuse indiquera en temps réel le nombre de places disponibles sur le parking P1 et le parking du personnel.

 / ©
/ ©


Le parking principal payant (P1) réservé aux usagers

Ce parking a une capacité de 642 places. Les usagers pourront y accéder 7 jours sur 7 avec un ticket horodaté.
Le stationnement y sera gratuit :
  • en semaine : de 19h à 7h du lundi au vendredi,
  • le week-end : du samedi 13h au lundi 7h
  • les jours fériés
     

Tarifs du parking principal payant (P1) réservé aux usagers

Durée entre le paiement et la sortie : 1/4 d'heure
TempsCoût 
1h1 euro
2h2 euros
3h3 euros
4h4 euros
5h5 euros
6h6 euros
7h-
  
24h6 euros
2 jours11 euros
3 jours15 euros
1 semaine22 euros
2 semaines35 euros
1 mois et plus50 euros

Des cartes prépayées sont proposées aux usagers

DuréeCoût 
10h7 euros
20h14 euros
30h21 euros


Les parkings du personnel gratuit

Un nouveau parking d’une capacité de 170 places sera ouvert 7 jours sur 7 à tout le personnel du CHU, grâce à un badge. Ce dispositif est complémentaire des navettes.
Des espaces de stationnement sont déjà existants, et réservés à certaines catégories de personnel, pour une capacité de 375 places.

Les parkings relais gratuits pour le personnel

Les personnels auront également la possibilité de stationner gratuitement sur les parkings relais Mirande / Mazen Sully, d’une capacité de plus de 300 places.
Des navettes accessibles par badge CHU permettront de rejoindre Bocage Central en 4 minutes, du lundi au vendredi, hors jours fériés.

 / ©
/ ©

Le dépose-minute du parvis

Les taxis, ambulances, Véhicules Sanitaires Légers (VSL), véhicules pour Personnes à Mobilité réduite (PMR) et autres cas particuliers auront toujours la possibilité de déposer les patients sur le parvis de Bocage Central. Cet espace n’étant pas dédié au stationnement, tout véhicule dépassant les 45 minutes de dépose du patient devra s’acquitter d’un montant de 3 euros l’heure. Il existe cependant aujourd’hui sur le site différentes zones de stationnement gratuites dédiées aux taxis, ambulances, Véhicules Sanitaires Légers (VSL), et Personnes à Mobilité réduite (PMR).


Enfin, il existe 748 places gratuites le long des entrées du CHU (boulevard Jeanne d’Arc, boulevard de Lattre de Tassigny, boulevard de Strasbourg, rue Angélique Ducoudray, rue Gaffarel, rue du stade…).

 / ©
/ ©



Dans quels cas les frais de parking peuvent-ils être pris en charge par l’Assurance Maladie ?


L'Assurance Maladie souhaite développer le recours aux transports en véhicule personnel des patients, quand ce mode de transport est possible et que leur état de santé le permet.
Aussi, pour ne pas pénaliser les patients qui bénéficient d'une prescription médicale de transport et qui souhaitent venir au CHU en voiture particulière (ou se faire accompagner en voiture particulière), les frais de parking pourront également être pris en charge par l’Assurance Maladie (CPAM) sous certaines conditions.

Cette prise en charge n’est possible que si le transport :
- fait l'objet d'une prescription médicale
- et correspond à l'une des situations suivantes :
  • Hospitalisation complète, partielle ou ambulatoire
  • Soins ou consultations en lien avec une affection de longue durée
  • Soins ou consultations en lien avec un accident du travail ou une maladie professionnelle
Attention, cette prise en charge, proposée à titre expérimental, ne concerne que les patients assurés au régime général de l’Assurance Maladie en Bourgogne (CPAM).
Elle sera limitée au parking du CHU pour une journée de stationnement maximum.

 Pour se faire rembourser leurs frais de parking, les patients concernés devront en faire la demande auprès de leur CPAM en complétant le formulaire "demande de remboursement de transports pour motif médical en véhicule personnel et/ou en transport en commun" (à télécharger sur ameli.fr -rubrique formulaires, ou disponible au CHU : guichet unique et bureaux des entrées), en joignant :
  • leur prescription médicale de transport
  • leurs justificatifs de dépenses (ticket de parking)
  • et, le cas échéant, l’accord préalable du transport (pour les transports en série ou de plus de 150 km)
A noter que les patients qui utilisent leur voiture particulière pour un transport prescrit, n'ont pas à payer la franchise médicale sur leur transport.


A lire aussi

Sur le même sujet

Saulieu : la basilique Saint-Andoche souffle ses 900 bougies

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer