Univerbois 2014 : un Salon pour mettre en valeur la filière bois de la Nièvre

Une démonstration de sculpture à la tronçonneuse organisée au Salon Univerbois, à la ferme du Marault, à Magny-Cours, samedi 4 octobre 2014.
Une démonstration de sculpture à la tronçonneuse organisée au Salon Univerbois, à la ferme du Marault, à Magny-Cours, samedi 4 octobre 2014.

Le département de la Nièvre compte 225 000 hectares de forêts et la première chênaie de France. Le Salon Univerbois se tient jusqu’au dimanche 5 octobre 2014 à la ferme du Marault, à Magny-Cours. Il a pour objectif de mettre en valeur la filière-bois régionale et ses nombreux débouchés.

Par B.L.


Univerbois 2014

Reportage de Régis Guillon et Fabien Madigou avec : 
  • Alain Mignon, Compagnie Déviation
  • Valentin Dubois, animateur
  • Sébastien Acker, écrivain
  • Jacques Pissenem, sculpteur d'arbres

Quelle est la place de la filière bois dans la Nièvre ?

Sylviculture, exploitation forestière, sciage, fabrication de meubles, tonnellerie, construction en bois, bois énergie... La filière bois nivernaise emploie 1 600 salariés. Le département de la Nièvre est lui-même propriétaire de plusieurs forêts.

Un Plan-Bois départemental a été adopté par le conseil général de la Nièvre depuis 2006. Objectif : coordonner l’ensemble des acteurs et soutenir leurs actions pour tirer profit de cette richesse naturelle qu’est le bois.

 / ©
/ ©

A quoi sert un Salon du bois ?

C’est dans ce cadre qu’un Salon du bois et de la forêt a vu le jour en 2007. La 1re édition s’intitulait "A la découverte du bois et des énergies vertes". La 2e édition, baptisée Universbois, ouvre largement ses portes au grand public samedi 4 et dimanche 5 octobre 2014. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir le bois sous de multiples facettes : décoration, ameublement, orchestre, démonstration de lutherie, jouets, sculpture à la tronçonneuse, etc.

La Bourgogne est la 6e région française la plus boisée.
La Bourgogne est la 6e région française la plus boisée.


Quel avenir pour la forêt en Bourgogne et en France ?

Jean-Yves Caullet, qui est député de l'Yonne et président de l'Office national des forêts (ONF), a présenté en juillet 2013 un rapport sur la forêt.
"Il s'agit de sortir la filière de son "immobilisme" et de renflouer un secteur qui pèse 6,5 milliards d'euros dans la balance du commerce extérieur de la France, explique l’élu bourguignon.

L'objectif est de permettre à la filière (de la propriété forestière aux industries de transformation) d'augmenter fortement sa capacité à créer de la valeur ajoutée. A terme, cela devrait générer la création de 60 000 emplois environ, précise-t-il.

En quoi consiste le plan Bois de la Nièvre ?

Ce plan, qui définit les orientations pour les années à venir, s’articule autour de 5 axes :

  • La sylviculture : participer à la généralisation de la gestion durable des forêts.
     
  • Le bois énergie : développer les énergies renouvelables en utilisant la ressource locale.
     
  • Le bois construction : stocker le carbone en développant l’économie de la Nièvre.
     
  • Le soutien aux entreprises de la filière bois : en lien avec la Maison de l’emploi et de la formation de la Nièvre, pour le développement de formations professionnelles adaptées à la filière bois.
     
  • La vitrine de la filière bois : assurer la promotion de la filière bois par la création d’un site Internet et l’organisation d’un Salon du bois et de la forêt.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus