• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saint-Sauveur-en-Puisaye : Ecrits de Femmes fait entendre la voix des femmes en temps de guerre

C’est la 3ème édition de ce festival international qui réunit des écrivains, des artistes et des chercheurs du monde entier autour d’un thème différent chaque année.

Par Muriel Bessard

Le thème choisi cette année, c’est la guerre, les conflits en général. Souvent décrits par les hommes et vus par les yeux des hommes, c’est pour redonner la parole aux femmes qui ont vécu et vivent ces conflits et qui en ont parlé que le festival international Ecrits de Femmes a décidé de s’y intéresser. Et c’est une femme et une journaliste qui connaît bien le sujet qui préside cette édition : Florence Aubenas, journaliste au Monde.

Faire entendre une voix différente

En cette année de commémoration de la 1ère guerre mondiale, l’objectif de la 3ème édition du Festival est donc de rappeler la place des femmes dans la guerre au travers de lectures, projections, grands entretiens, débats et signatures avant les grands noms de la littérature contemporaines. Car, même si c’est d’une façon souvent différente, les femmes subissent les conflits autant que les hommes et l’ont-elles aussi raconté à travers des journaux intimes, des lettres, des articles de journaux, des essais, des poèmes, des romans. 

Le reportage de Baziz Djaouti, Claude Heudes et Pascal Rondi avec :

  • Florence Aubenas, journaliste et co-présidente du festival des écrits de femmes
  • Frédéric Maget, directeur du festival des écrits de femmes
Festival Ecrits de femmes


Le Festival des Ecrits de femmes est né en 2012

Il a été créé par l’association La Maison de Colette car  « Colette avec Mme de Sévigné, George Sand, Simone de Beauvoir ou Marguerite Duras, un des écrivains français les plus connus et les plus lus, traduits et étudiés dans le monde. Elle incarne pour beaucoup le génie littéraire, l’audace et l’indépendance. Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), son village natal, était tout désigné pour accueillir ces rencontres internationales, les premières du genre ».

Les temps forts du festival :

  • ouverture des rencontres par Céline Bardet, juriste internationale, engagée dans la lutte contre le viol comme arme de guerre,
  • projection en avant-première du documentaire « Elles étaient en guerre 1914-1918″,
  • signature en avant-première nationale du dernier ouvrage de Florence Aubenas,En France (éd. de l’Olivier),
  • table ronde « Femmes reporters de guerre » avec Florence Aubenas, Sara Daniel, Agnès Dherbeys et Marie-Pierre Subtil,
  • exposition « Générations Rangzen » par la photographe Agnès Dherbeys, médaille d’or Robert Capa,
  • création du spectacle « Colette à Verdun » avec Sabine Haudepin et Jacques Bonnaffé.

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus