Les gendarmes mettent fin aux escroqueries d'un routier international

© Frédéric Buridant
© Frédéric Buridant

Le 1er novembre dernier, un chauffeur routier espagnol a été interpellé puis placé sous contrôle judiciaire pour avoir fraudé aux péages à plusieurs reprises.

Par M.J

Depuis le 25 janvier 2013, un chauffeur routier a, à plusieurs reprises, fraudé aux péages, particulièrement sur l'A36. Le 1er novembre dernier, il a été interpellé par la gendarmerie, alors qu'il se présentait à la barrière de péage de Saint-Maurice-Colombier, dans le Doubs.

L'homme, âgé de 36 ans, vivait en Espagne. Lors de ses déplacements entre son pays d'origine et l'Allemagne, il avait été repéré en train d'utiliser un moyen détourné pour minorer le montant de ses trajets.

Placé en garde-à-vue, le chauffeur a ensuite été présenté à un magistrat du parquet de Besançon qui lui a notifié une date de convocation devant le tribunal correctionnel pour le 03 décembre prochain. Il est jusqu'à cette date placé sous contrôle judiciaire.

Il fait par ailleurs l'objet d'une interdiction de conduire sur le territoire national. Son véhicule a été saisi et il doit s'acquitter d'une consignation d'un montant de 10 000 euros.

L'escroquerie ne se limiterait pas à la Franche-Comté. En effet, sur une demande de rapprochement établie pour le territoire national par la Brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires (BDRIJ) du groupement de gendarmerie du Doubs, il semblerait que des faits similaires impliquant ce chauffeur aient déjà été signalés par une unité du Sud de la France.

Sur le même sujet

Les + Lus