• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les commerces du Grand Dijon pourront ouvrir trois dimanches en 2015

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Le MEDEF de Côte d'Or  et la C.G.P.M.E. ont signé lundi 17 novembre, l’accord autorisant trois ouvertures dominicales pour le Grand Dijon. Les partenaires sociaux, patronat et syndicats, étaient réunis lors de négociations organisées par la C.C.I. de Côte d'Or.

Par Caroline Jouret

Jusqu'à 12 dimanches par an

L'ouverture des magasins le dimanche est un sujet épineux. A Paris, le 14 Novembre dernier, plusieurs centaines de salariés du commerce ont manifesté pour s'opposer au projet d'assouplissement des règles du travail dominical.
Ce projet de loi sur l'activité, qui sera présenté mi-décembre, prévoit que les commerces non alimentaires puissent ouvrir cinq dimanches par an sur simple demande (et non sur autorisation préalable) et jusqu'à 12 dimanches par an au total. En contrepartie, la compensation des salariés volontaires serait améliorée.

3 ouvertures dominicales en 2015 pour le Grand Dijon

A Dijon, la CCI a réuni les partenaires sociaux à la table des négociations. La C.G.P.M.E. ont signé un accord pour l'ouverture des magasins trois dimanches par an au lieu de deux jusqu'à présent. Cette troisième ouverture sera testée en 2015 pour le début des soldes d'hiver. 

Reportage: Cécile Clavaux / Jean-François Guilmard
Montage : Chantal Gavignet

Accord MEDEF -SYNDICATS ouverture dominicale des magasins

CGPME : "Une mesure favorable au commerce"

La CGPME de Côte d'or réclamait cette troisième ouverture dominicale depuis longtemps. Gilles BASTE, Président de la Section Commerce de la CGPME Côte d’Or, dit "se féliciter de cet accord qui donne aux commerçants une possibilité nouvelle d’ouverture des magasins en harmonie sur l’agglomération". Une mesure favorable au commerce qui rencontre des difficultés dans le contexte économique actuel. 

MEDEF : " Un signe d'avancement encourageant"

De son côté le MEDEF de Côte d'or estime qu'il s'agit seulement d'un léger mieux." Le MEDEF exigeait une augmentation du nombre d'ouverture dominicale pour signer à nouveau cet accord. Le MEDEF de Côte d'Or précise qu'il faut encore encore laisser aux entreprises la possibilité de s’organiser comme elles le souhaitent." et rappelle que "le Ministre de l’Économie prévoit de proposer le passage de cinq à douze dimanches par an. Les cinq premiers seraient laissés à l’initiative des entreprises, et les sept autres seraient soumis aux maires."

Ouvrir les commerces du Grand Dijon un dimanche de plus va dans le bon sens, et l’accord signé donne la possibilité de revoir le nombre d’ouvertures si la Loi évolue. A ceux qui pensent que cela ne crée pas d'activité car le pouvoir d'achat est constant, je tiens à préciser que les contreparties prévues par la Loi en majoration de salaire donnent aux salariés des revenus supplémentaires. Par ailleurs, le travail dominical est créateur d'emploi, ce qui explique que les jeunes générations de salariés y soient le plus favorables.

Pierre-Antoine Kern, Président du MEDEF Côte-d’Or

Sur le même sujet

Dijon : Paulette Lévy, résistante et survivante du camp d'Auschwitz

Les + Lus