Un habitant de Saône-et-Loire interpelle François Hollande sur la fin de vie

Sylvain Chamoux, 39 ans, tétraplégique à la suite d'une rupture d'anévrisme à l'âge de 20 ans, réclame une évolution de la loi sur la fin de vie, qui est justement en discussion au Parlement jusqu'au mois de mars 2015.

Sylvain Chamoux a écrit à François Hollande mais aussi à la ministre de la Santé Marisol Touraine, ainsi qu'aux deux co-auteurs de la proposition de loi sur la fin de vie, l'UMP Jean Leonetti et le socialiste Alain Claeys.

Cet habitant de Saint-Yan, en Saône-et-Loire, est atteint de la syringomyélie, une maladie dégénérative qui le paralyse progressivement. Avant qu'il ne soit trop tard et qu'il ne puisse plus le faire lui-même, il réclame clairement la légalisation en France du suicide médicalement assisté. Il veut obtenir le droit d'abréger lui-même ses souffrances, lorsque le moment sera venu.
Pour l'aider dans sa démarche, Sylvain Chamoux s'est adressé à l'"Association pour le Droit de Mourir Dans la Dignité", présidée par Jean-Luc Roméro.

Une rude bataille au Parlement


Sylvain Chamoux espère provoquer un déclic chez les parlementaires qui étudient cette question en ce moment. Jeudi 19 février 2015, un débat était organisé au Sénat et les 10 et 11 mars les députés examineront la proposition de loi de Jean Leonetti et Alain Clayes. Les 11 articles de ce texte promeuvent un droit à une "sédation profonde et continue" jusqu'à la mort.

Mais pour beaucoup, cette proposition ne va pas assez loin. Des députés socialistes ne renoncent pas à obtenir de leurs collègues de l'Assemblée Nationale qu'ils votent pour une "aide active" à mourir.
Parmi eux, le député socialiste de Saône-et-Loire Christophe Sirugue se dit prêt à "aller au bout", tout comme la présidente de la commission des Affaires Sociales, Catherine Lemorton.
Mais, les résistances restent fortes au Parlement et le combat risque d'être difficile pour les défenseurs du "suicide assisté".
Le débat aura lieu les 10 et 11 mars, avant un vote solennel le 17 mars 2015.

A Saint-Yan, reportage de Fanny Borius et Olivier Lopez (montage de Patrick Jouanin) avec les interviewes de :

  • Sylvain Chamoux
  • Colette Prochasson, déléguée départementale de l'ADMD, l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité)
durée de la vidéo : 00h01mn56s
Cet habitant de Saint-Yan, en Saône-et-Loire, réclame une évolution de la loi sur la fin de vie, au moment où une nouvelle proposition est examinée par le Parlement. ©INA