François Sauvadet : "Ce ne sont pas les méthodes du passé qui font l'avenir d'une grande région"

Un jour après l'annonce officielle de sa candidature pour les régionales en Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet était l'invité du journal de France 3 Bourgogne à 19h mercredi 22 avril 2015.

Le président du conseil départemental de Côte-d'Or est désormais en campagne. Après avoir annoncé officiellement à nos confères de l'Est Républicain qu'il se lançait dans la bataille des régionales en Bourgogne-Franche-Comté, le député UDI est venu s'expliquer dans le journal de France 3 Bourgogne à 19h. Voici les grandes lignes de son interview.

Pourquoi il se présente ?

Si je n'avais pas été réélu au conseil départemental, je n'aurais pas candidaté aux régionales. Ce choix,  c'est le choix du territoire. Si je suis élu, j'abandonnerai ce mandat au département, et mon mandat parlementaire. Je serai au service d'une nouvelle grande région. Ce ne sont pas les méthodes du passé qui font l'avenir d'une grande région

Alain Joyandet ?

Alain Joyandet n'est pas désigné, il est chef de file. Sa candidature a pour effet de diviser son propre camp. Je lui dis : "viens, travaillons ensemble", deux listes c'est une idée folle. Je veux mener une liste de rassemblement, nous avons le soutien d'une bonne partie de l'UMP.

Quelle capitale ?

Le choix de la capitale, il faudra qu'il soit équilibré. On s'appuiera sur l'ensemble des huit départements. Je veux discuter avec tous les élus locaux.




Reportage de Lilian Melet et Tiphaine Pfeiffer sur les réactions à sa candidature avec Emmanuelle Coint (UMP) et Colette Popard (PS)

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité