• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La Bourgogne à la conquête de l'Europe !

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Tout au long du mois de mai, la Bourgogne met l’Europe à l’honneur. Le concept d'Union européenne (UE) peut paraître abstrait. Et pourtant, l'UE et la Bourgogne sont fortement liées et pas seulement par l'argent attribué par Bruxelles. Explication de ces liens en 3 points.

Par Cindy Pezzin

1/ Comment l’Union européenne intervient-elle en Europe ?

L’Union européenne accorde des fonds à tous les pays membres afin de leur permettre de répondre à sa politique de cohésion économique, sociale et territoriale. Cette orientation stratégique vise à réduire les écarts de richesse et de développement entre les différentes régions d'Europe. Pour la période 2014/2020, 776 millions d’euros ont été attribués à la Bourgogne. Le conseil régional investit tout particulièrement dans la recherche, l’innovation, le soutien aux entreprises, le développement durable, la formation ou encore dans l’insertion des salariés.

Le montant global de l'aide est répartie entre trois fonds :
  • le FEDER, fonds européen de développement économique régional,
  • le FSE, fonds social européen,
  • le FEADER, fonds européen pour l’agriculture et le développement rural.
Quelques exemples d'investissements en Bourgogne :
 / © Laurence Berthel
/ © Laurence Berthel

L’abbaye de Cluny a bénéficié de 969.000€ du FEDER pour moderniser l'accueil du public. Des écrans 3D pivotables ont été développés et installés : ils permettent aux visiteurs de découvrir les bâtiments tels qu'ils étaient avant leur destruction

 / © Laurence Berthel
/ © Laurence Berthel

Le FSE soutient le DIMA (dispositif d'initiation aux métiers en alternance), qui aide les jeunes en décrochage scolaire à s’insérer dans la vie professionnelle. 

 / © Laurence Berthel
/ © Laurence Berthel

Le FEADER a permis au Divin Mercurey, un caveau de dégustation collectif de vins bourguignons, d’ouvrir ses portes. 

L’Union européenne soutient également des projets ne s'inscrivant pas dans le cadre de la politique de cohésion. Des appels à projets sont en effets lancés dans des domaines variés, allant de la culture aux transports, en passant par les médias. La dimension européenne du projet est une condition essentielle pour obtenir une aide.

2/ Quelle est la place de la Bourgogne en Europe ?

En 2003, le conseil régional de Bourgogne a signé une convention quadripartite de coopération avec les régions de Rhénanie-Palatinat en Allemagne, d'Opole en Pologne et de Bohême Centrale en République-Tchèque. Cet accord permet d'organiser des rencontres inter-culturelles ou de donner la possibilité aux jeunes de partir en échange universitaire ou d'effectuer des stages à l'étranger.

Ce contenu n'est plus disponible

Le conseil régional de Bourgogne est physiquement implanté en Allemagne et en Belgique. La maison de la Bourgogne à Mayence (Allemagne) représente la Région et remplit des missions touristiques, culturelles ou encore économiques. Le bureau Bourgogne Franche-Comté à Bruxelles (Belgique) représente en permanence les intérêts des deux Régions auprès des institutions européennes. Plusieurs collectivités infra-régionales y sont présentes, comme le Grand Dijon.

Le conseil régional de Bourgogne met l’accent sur la mobilité des jeunes. Différents dispositifs ont été mis en place pour répondre aux demandes des différents profils : étudiants, lycéens, apprentis ou demandeurs d’emplois.

3/ Comment sensibiliser les Bourguignons au projet européen ?

Dès 2005, la Région a montré sa volonté d’avoir un Centre d’information Europe Direct, relais officiel direct de l’UE en région. Des bureaux sont installés à Dijon et Mâcon. Leur mission est de "sensibiliser la jeunesse à la réalité de la construction de l’UE et ce dès la primaire", affirme Frédéric Bergelin, directeur du Centre d’information Europe Direct Bourgogne.

La Bourgogne est soucieuse du rapport des citoyens avec l’Union européenne !


Les équipes des centres interviennent notamment dans les établissements scolaires bourguignons, à raison de 150 interventions par an, du primaire aux écoles supérieures. "Mais on ne fait pas de prosélytisme", ajoute Frédéric Bergelin. Tout au long de l’année, des conférences-débats sont également organisées à l’antenne de Sciences Po à Dijon.

A en croire le directeur d'Europe Direct Bourgogne, les Bourguignons sont réceptifs lorsqu’on leur explique ce qu'est l’Europe : "on reçoit beaucoup de demandes pour des interventions !".

Le centre d’information est à l’origine du Joli mois de l’Europe, qui se tient jusqu'au 31 mai. A l’occasion de la fête de l'UE (le 9 mai), les acteurs travaillant autour du thème européen se fédèrent pour rendre leurs actions visibles auprès du grand public.


A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus