Côte-d'Or : le site d'Alésia intéresse toujours autant les archéologues

Publié le Mis à jour le

Depuis le 19 mai dernier, une quarantaine d'archéologues fouillent le sanctuaire d'Apollon Moritasgus, à Alise-Sainte-Reine, sur le site d'Alésia. Cette huitième campagne s'achèvera ce vendredi 19 juin 2015. Ce complexe d'un hectare est un vaste terrain d'exploration scientifique.

Exploré pendant quelques années au début du XXème siècle, ce sanctuaire est l'objet de nouvelles fouilles depuis 2008. Les archéologues y ont mis des objets précieux attestant la vénération qu'on portait à Apollon Moritasgus, le dieu gallo-romain des sources médicamenteuses.

Le lieu a d'abord été un oppidum gaulois. Dans le fossé qui entoure le sanctuaire, les archéologues ont retrouvé pléthore d'ossements d’animaux et de tessons d’amphores à vin. Les Gaulois devaient y organiser de grands banquets.

Après le siège de Jules César, le site est devenu une ville gallo-romaine. Naturellement, les chercheurs y ont trouvé des thermes, son théâtre mais aussi son sanctuaire consacré à Apollon Moritasgus. Un temple octogonal où était déposées de nombreuses offrandes laissées par les pèlerins en remerciement ont été découvertes : des têtes de personnage mais aussi des ex-voto anatomiques représentant les parties du corps qu'ils souhaitaient guérir.

Le reportage de S. Bouillot et T. Pfeiffer avec:
  • Julia Arteta, étudiante en archéologie à l’université de Bourgogne
  • Jonathan Vidal, doctorant et  responsable des fouilles des thermes
  • Olivier De Cazanove, responsable des fouilles et professeur à l’université de Paris I
durée de la vidéo : 02min 03
Fouilles archéologiques à Alesia ©INA