40% de places en plus pour les réfugiés et les demandeurs d'asile dans le Doubs

© f3fc
© f3fc

La création de plus de 230 places d'hébergements supplémentaires est envisagée dans le département du Doubs, ce qui devrait porter la capacité d'accueil des différentes structures d'hébergement à un peu plus de 800 places. Le point.

Par Jérémy Chevreuil

Dans le département du Doubs, trois associations assurent l'hébergement des demandeurs d'asile et des réfugiés:
  • l'Adoma, spécialiste de l'insertion par le logement,
  • l'Addsea (association départementale du Doubs de la sauvegarde de l'enfance à l'adulte)
  • l'Ahsfc (association d'hygiène sociale de Franche-Comté)
Trois types de structures accueillent les réfugiés et les demandeurs d'asile:
  • Les Centres d'accueil pour demandeurs d'asile (Cada): basés à Besançon, Montbéliard, Pontarlier et Levier, les Cada disposent de 307 places. 100 places supplémentaires doivent être créées en 2015: 60 à Besançon, 30 dans l'arrondissement de Montbéliard (dont 15 à Bethoncourt), et 10 à Levier. La capacité d'hébergements en Cada passerait donc de 307 à 407 places.
  • Les Hébergements d'urgence pour demandeurs d'asile (Huda): Ils disposent de 239 places, à Besançon (182), dans le Pays de Montbéliard (47) et à Levier (10). La préfecture du Doubs précise qu' "il est envisagé la création progressive de plus de 100 places" en Huda.
  • Les Centres provisoires d'hébergement (CPH): Basé à Besançon, la capacité du CPH devrait quasiment doubler, passant de 36 places aujourd'hui à 70 d'ici la fin de l'année.
Au total, avec ces "perspectives de créations de places envisagées", la capacité d'accueil des réfugiés et demandeurs d'asile passerait donc, dans le département du Doubs de 582 à 816 places, soit une augmentation de 40%.

Sur le même sujet

Les + Lus