5 questions pour mieux comprendre le bilan touristique de l'été en Bourgogne Franche-Comté

Les lacs du Jura ont séduit les touristes venus se mettre au frais pendant la canicule. / © Philippe Trias - maxPPP
Les lacs du Jura ont séduit les touristes venus se mettre au frais pendant la canicule. / © Philippe Trias - maxPPP

L'observatoire régional du tourisme a publié les tendances de la fréquentation estivale en Bourgogne-Franche-Comté. A la fin août la fréquentation s'avère sensiblement identique à l'été dernier. Voici les tendances qui se dégagent. 

Par Sophie Courageot

Pour dessiner le bilan touristique de l'été en Bourgogne Franche-Comté, le comité régional du tourisme a interrogé du 14 au 26 août, 1962 professionnels et prestataires dans le tourisme. Ils ont été sondés sur l'activité touristique de mai à fin août 2019. 


Quel est le bilan global ? 


A fin août, la fréquentation de la saison été 2019 est jugée sensiblement identique à celle de 2018 en Bourgogne- Franche-Comté. Après un mois de mai plutôt mitigé, la fréquentation s’est retournée à partir du mois de juin, et la période de forte fréquentation touristique (juillet et août) semble plutôt meilleure qu’en 2018 aux yeux des professionnels indique le bilan de conjoncture du comité régional du tourisme. Notre région a probablement profité, comme la façade atlantique, des deux vagues de canicule de l’été, les touristes étant moins présents dans la moitié sud du pays.

La notoriété et la bonne réputation des établissements sont accélérateurs de fréquentation contaste l'étude du CRT. Le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux influençent de plus en plus les choix des touristes. La publicité ainsi qu’une politique tarifaire adaptée aux attentes des touristes (préoccupations de pouvoir d’achat) sont également facteurs de plus forte fréquentation.

Le changement de comportement des touristes qui font jouer la concurrence et réservent de plus en plus à la dernière minute pour des séjours plus courts, ainsi que le développement de nouvelles attentes (recherche d’authenticité, protection et valorisation de l’environnement notamment) entraînent également des adaptations de l’offre proposée par les professionnels. Ainsi, pour cet été :
  • 31,7% des professionnels répondants enregistrent une hausse de fréquentation par rapport à 2018
  • 35,8% déclarent une stabilité
  • 32,5% une baisse.

La satisfaction des professionnels s’établit à un niveau élevé (74% d’opinions positives), au niveau de son record de 2017 (74,8%) et supérieur de 3 points au score de 2018 (71,3%).


5 questions pour mieux comprendre le bilan touristique de l'été 

 
  • Plus de touristes cet été 2019 en Bourgogne Franche-Comté ? 

    Durant les mois de juillet et aôut 2018, on avait enregistré 16 millions de nuitées de vacanciers dans notre région. Ce chiffre pourrait être à peu de chose près le même. Près de 36% des professionnels jaugent une fréquentation identique cet été. Mai aura connu une baisse importante, les touristes sont venus un peu plus nombreux sur juin, juillet et aôut. 
 
© CRT
© CRT

 

  • Qu'ont fait les touristes durant leurs séjours ? 

 Peu de surprise, randonnées, patrimoine, gastronomie séduisent les vacanciers. A noter que les routes de Bourgogne et Franche-Comté font le bonheur aussi des amateurs de vélo. 
 
© CRT
© CRT

 

  • D'où viennent les touristes ? 

    Moins d'Anglais cet été, plus d'Allemands. Une fréquentation suisse et des Pays-Bas stable. Peu de changement sur la provenance finalement de nos vacanciers cet été. 
 
© CRT
© CRT

 

  • Où les professionnels sont-ils le plus satisfaits ? 

    Jura, Haute-Saône, Nièvre ont passé un été positif en matière de tourisme. C'est le ressenti en tout cas des professionnels. 
 
© CRT
© CRT

 

  • Et comment se présente le mois de septembre ? 

    Les vacanciers de septembre auront la chance d'avoir les lacs du Jura à eux seuls. On s'oriente là aussi vers une perspective de stabilité quant à la fréquentation. 
 
© CRT
© CRT



 

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus