Affaire Adoma : le procès en appel de Rémi Kukulinski s'ouvre ce jeudi

Rémi Kukulinski / © Thierry Doudoux
Rémi Kukulinski / © Thierry Doudoux

Le procès en appel de Rémi Kukulinski, l'un des deux incendiaires du foyer Adoma, s’ouvre ce jeudi 25 juin 2015 devant les assises de Haute-Marne. Il avait été condamné en première instance à 15 ans de réclusion criminelle, une peine jugée trop lourde par les avocats de la défense.

Par Cindy Pezzin

Le procès en appel de Rémi Kukulinski s’ouvrira ce jeudi 25 juin devant la cour d’assises de Haute-Marne à Chaumont. Il avait été reporté une première fois, en décembre dernier, en raison de la grève des avocats. Contrairement au procès en première instance, Rémi Kukulinski sera seul dans le box des accusés. Son cousin, Nicolas Dos Reis sera entendu comme témoin car, pour sa part, il n'a pas fait appel de sa condamnation. Ce procès va courir sur trois semaines. Le verdict est attendu le 6 juillet au plus tôt.

Le rappel des faits 

Le 14 novembre 2010, le foyer pour travailleurs immigrés Adoma, situé dans le quartier de la Fontaine d’Ouche à Dijon, en Côte-d’Or, était incendié. La façade s'embrasait et les gaz toxiques envahissaient le bâtiment. Sept personnes périssaient lors de ce drame : trois Français, deux Sénégalais, un Algérien et une Vietnamienne. On dénombrait également de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels.

Par la suite, deux cousins, de 18 et 19 ans au moment des faits, sont arrêtés et reconnaissent avoir mis feu à la poubelle qui provoqua l’incendie. Mais tous deux se rejettent la faute. Rémi Kukulinski et Nicolas Dos Rei sont finalement condamnés le 18 décembre 2013 à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Côte-d’Or.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus