Affaire Alexia Daval : L'avocat de Jonathann Daval sera finalement jugé en janvier 2020 à Strasbourg

Me Randall Schwerdorffer est l'avocat de Jonathann Daval, meurtrier présumé de sa femme Alexia Daval / © Guillaume Georges - maxPPP
Me Randall Schwerdorffer est l'avocat de Jonathann Daval, meurtrier présumé de sa femme Alexia Daval / © Guillaume Georges - maxPPP

L'avocat  comparaîtra pour violation du secret professionnel. Me Randall Scherwordorffer avocat du meurtrier présumé d'Alexia Daval, cette jeune femme tuée en octobre 2017 à Gray (Haute-Saône) est poursuivi par le parquet de Besançon dans cette affaire ultra médiatique.

Par Sophie Courageot

C'est une affaire dans l'affaire Alexia Daval. Randall Schwerdorffer est-il trop bavard ? A-t-il violé le secret professionnel auquel sont tenus les avocats ? 

Le 23 janvier 2020, l'avocat bisontin sera donc convoqué à la barre du tribunal correctionnel de Strasbourg. La demande de dépaysement de son procès a été acceptée et la date est fixée. Il aura lieu à Strasbourg, une terre judiciaire où ne plaide pas l'avocat.

Ce dernier avait souhaité un dépaysement de l'audience, le pénaliste bisontin souhaitait qu'elle se déroule devant la 17e chambre correctionnelle de Paris qui juge les affaires liées au droit de la presse. 


Pourquoi l'avocat de Jonathann Daval va-t-il être jugé et se retrouver sur le banc des accusés ?


Le parquet de Besançon avait ouvert une enquête préliminaire début janvier 2019. Le point de départ remonte au 7 décembre 2018. Ce jour là, Jonathann Daval est confronté à l'ensemble de sa belle famille tour à tour dans le bureau du juge d'instruction.

Vers 14 heures, ce jour là, Me Schwerdorffer descend dans la cour du palais et discute quelques instants avec Martine Henry, la mère de Jonathann Daval. Il lui fait part de l'état émotionnel de son fils.

 


"Je lui ai fait part de l'état émotionnel de son fils à qui on venait de montrer une photo d'Alexia et du chat Happy. Je ne vois pas ce qui m'interdisait de parler à Martine Henry" expliquait il y a quelques mois Me Schwerdorffer niant formellement avoir communiqué avec les journalistes lors de cette pause cigarette dans la cour du palais. 

« Même s’ils ne sont pas capitaux, ce sont des éléments couverts par le secret de l’instruction » avait alors expliqué Etienne Manteaux. Le procureur de la République estime  « qu’on ne peut plus faire preuve de compréhension » à l’égard de Me Schwerdorffer. Pour le parquet, il y a violation du secret professionnel auquel sont tenus les avocats. 

Car la confidence de l'avocat à la mère de Jonathann Daval va confirmer que Jonathann Daval a craqué dans le bureau du juge avouant une nouvelle version des faits. C'est bien lui qui seul a tué Alexia Daval lors d'une dispute au domicile conjugal. Alors que la confrontation dans le bureau du juge n'est pas encore terminée, la soeur, le beau-frère, les parents d'Alexia Daval voient déjà les médias annoncer les aveux de Jonathann Daval. Ces fuites ne sont pas appréciées du tout par les parties civiles. 



Des relations "tendues" entre l'avocat et le parquet  ?


La violation du secret professionnel est un délit. Il est passible d’un an de prison et de 15 000 € d’amende. Me Schwerdorffer sera défendu à Strasbourg par quatre avocats dont Me Antoine Fittante, avocat de Metz, titulaire de la mention de spécialisation en droit pénal et en droit des nouvelles technologies, de l’informatique et de la communication.

Me Randall Schwerdorffer estime que le secret de l'instruction a été violé plusieurs fois dans l'affaire Daval et sans que la justice n'enclenche de procédures. "Avec le parquet de Besançon c'est tendu depuis deux ans non pas en raison de l'affaire Daval. Dans le cadre d'une défense, nous avons déposé des plaintes qui ont profondément contrarié le parquet. C'est une façon de mettre la pression" estime l'avocat de Jonathann Daval interviewé en janvier au moment de l'annonce des poursuites engagées à son encontre. 





 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus