VIDEO. Affaire Alexia Daval : “Je démens formellement toutes les accusations de Jonathann Daval”

Le beau frère, la soeur et les parents d'Alexia Daval ont été entendus par le juge d'instruction à Besançon. / © Ludovic LAUDE - maxPPP
Le beau frère, la soeur et les parents d'Alexia Daval ont été entendus par le juge d'instruction à Besançon. / © Ludovic LAUDE - maxPPP

Jonathann Daval est revenu sur ses aveux accusant son beau frère d'avoir tué Alexia. L'avocat de la famille Daval dément toute implication de ce dernier. Nouveau rebondissement dans l'affaire de la jeune Grayloise tuée en octobre 2017 à Gray en Haute-Saône.

Par S.C avec AFP et la rédaction de France 3 Franche-Comté

Est-ce une manoeuvre de la défense pour préparer le procès devant les assises de Jonathann Daval ? Est-ce un véritable coup de théâtre ? L'affaire a connu un nouveau virage ce mercredi.
 

C'est un véritable cauchemar

a réagi la mère de la victime, Isabelle Fouillot à propos du retournement de situation. 

Les parents d'Alexia Daval, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot ainsi que sa soeur Stéphanie Gay et son époux Grégory ont été entendus ce mercredi 4 juillet pendant près de cinq heures par le juge d'instruction chargé du dossier. Une audition qui intervenait une semaine jour pour jour après la dernière audition de Jonathann Daval. "Une audition classique de partie civile", selon leur avocat, Me Jean-Marc Florand, qui les accompagnait. 
 
Affaire Jonathann Daval : le mari d'Alexia revient sur ses aveux
Avec Me Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval Récit S.Bourgeot, S.Poirier.


Lors de cette audition du 27 juin, Jonathann Daval aurait raconté une toute autre histoire que celle qui a conduit à sa mise en examen fin janvier.  "En l'état à ce jour, Jonathann Daval conteste être l'auteur des faits d'homicide qu'on lui reproche sur la personne d'Alexia" a résumé en fin de journée son avocat Me Randall Schwerdorffer au micro de France 3 Franche-Comté.  "La version de Jonathann Daval est très claire: il n'a pas tué son épouse", mais "personne n'est pointé du doigt", a déclaré également mercredi en fin d'après-midi son avocat Randall Schwerdorffer, ne voulant "ni confirmer ni infirmer" d'éventuelles accusations à l'égard du beau-frère ou le reste de la famille.


Selon une source proche de l'enquête qui s'est confiée à l'Agence France Presse, Jonathann Daval a reconnu avoir été présent sur les lieux, mais n'avoir pas assisté directement au meurtre de son épouse, âgée de 29 ans. Il a accusé son beau-frère, Grégory Gay, d'avoir étranglé la victime au domicile de ses parents dans la nuit du 27 au 28 octobre. Celui-ci aurait tenté de la maîtriser lors d'une crise d'hystérie, a ajouté cette même source.
 


L'avocat de la famille Daval nie toute implication du beau-frère


"Je démens formellement les accusations de Jonathann Daval", a déclaré sur BFMTV Grégory Gay à sa sortie du cabinet du juge d'instruction.

L'avocat des parents d'Alexia Me Florand que nous avons contacté nie toute implication de Grégory Gay. "Mon client est sous le choc" a déclaré Me Florand.
 


Selon une autre source proche du dossier, à ce stade de l'enquête les éléments matériels corroborent la première version de Jonathann Daval et ne permettent pas de soupçonner une complicité.

"La mort a été donnée volontairement et non pas accidentellement", avait souligné la procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot.


Les avocats de Jonathann Daval ne tiendront finalement pas de conférence de presse en début de soirée à Besançon contrairement à ce qu'ils avaient laissé entendre dans la matinée.

 

En octobre 2017, le corps en partie calciné d'Alexia avait été retrouvé trois jours après sa "disparition" dans une forêt à proximité de son domicile. Son mari, Jonathann Daval, avait fini par avouer le meurtre. Pendant trois mois, il a caché le fait de s'être disputé violemment avec son épouse. Il avait donné l'alerte signalant la disparition de son épouse de 29 ans soit disant partie faire un jogging. 
 

Lire tous nos articles sur l'affaire Alexia Daval 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus