Affaire Alexia Daval : le procès de Jonathann Daval aura lieu du 16 au 20 novembre 2020

Le procès pour le féminicide d’Alexia Daval devait être reporté à mars 2021 en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Il se déroulera cependant en novembre 2020, pendant cinq jours.

Jonathann Daval sera jugé au Palais de Justice de Vesoul du 16 au 20 novembre 2020.
Jonathann Daval sera jugé au Palais de Justice de Vesoul du 16 au 20 novembre 2020. © Bruno Grandjean/MaxPPP

C’est une affaire pleine d'imprévus, jusque dans son calendrier. Après quelques incertitudes concernant la date du procès de Jonathann Daval , Emmanuel Dupic, procureur de la République de Vesoul, le confirme : il se tiendra du 16 au 20 novembre 2020.

Le Haut-Saônois est poursuivi pour le meurtre de son épouse Alexia Daval, dont le corps a été retrouvé à moitié calciné à Esmoulins. Le crime aurait été commis dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 dans leur domicile à Gray-la-Ville. L’accusé avait alors reconnu les faits en décembre 2018, au terme d’une confrontation avec sa belle-mère, Isabelle Fouillot. Jonathann Daval risque la réclusion à perpétuité au motif du « meurtre sur conjoint ».

Une audience bousculée par le covid-19

Avec la crise sanitaire et l’accumulation des audiences dans les tribunaux, le procès avait été décalé en mars 2021. Une date qui ne satisfaisait pas les parents d’Alexia Daval : le délai légal de détention provisoire aurait été dépassé, et il aurait fallu tenir une audience intermédiaire en chambre d’instruction.

« Je suis soulagé que le procès ait lieu en novembre, mars était extrêmement loin », reconnaît Maître Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval. Il souhaite que son client soit « le plus spontané et le plus libre possible dans ses déclarations ». L’avocat ajoute : « pour qu’il soit bien jugé, il faudra qu’on soit au plus près de la vérité. »


Meurtre d'Alexia Daval : les dates clés d'une affaire judiciaire aux multiples rebondissements

Snow
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire alexia daval faits divers féminicide société femmes