Agro-tourisme : des agriculteurs japonais s'inspirent de leurs homologues bourguignons

Les agriculteurs japonais ont visité deux fermes dans le clunysois, dimanche 3 décembre / © FTV
Les agriculteurs japonais ont visité deux fermes dans le clunysois, dimanche 3 décembre / © FTV

Un groupe de 7 jeunes agriculteurs japonais a été accueilli par des agriculteurs de Saône-et-Loire. Répondant à l'appel de l'association Accueil Paysan Bourgogne, ils sont venus s'inspirer des méthodes de diversification de leur activité, notamment en s'orientant vers le tourisme à la ferme.

Par F.L.

Tourisme à la ferme
L'association Accueil Paysan est née il y a 30 ans. Ce sont des paysans du Massif de la Chartreuse, confrontés aux difficultés de l'agriculture de montagne qui avaient décidé d'ouvrir leurs fermes aux touristes désireux de partager le mode de vie agricole et qui s'intéressaient

Des japonais en Saône-et-Loire
Le groupe jeunes paysans japonais qui rend visite à leurs homologues français ont des problématiques différentes :
ils sont souvent confrontés au manque de terres disponibles. Aussi-sont ils très inventifs : l'un cultive sur un hectare une vingtaine de variétés de raisins de table, que les visiteurs viennent cueillir et acheter à la ferme.
Un autre produit de l'engrais vert à base d'herbes sauvages.
Mais il y aussi parmi eux, une éleveuse de beufs japonais à robe noire ou rouge, des espèces locales.
Et c'est en échangeant avec les 

Le reportage de Michel Gillot et Anthony Borlot
Intervenants :
  • Bruno Janin, Ferme de la Corbette à Cluny
  • Édith Bonnet, Viticultrice et coprésidente d'Accueil paysan Bourgogne
  • Keina Nakamura, Éleveuse et gérante de chambre d'hôtes à Minamiaso
Japonais visites de fermes à Cluny
Jusqu'à mardi 5 décembre, 7 jeunes agriculteurs japonais sont accueillis dans le clunysois par le réseau Accueil Paysan Bourgogne, une association rassemblant des agriculteurs qui pratiquent également l'agrotourisme. Ces jeunes paysans japonais viennent de Minamiaso, une commune située dans une petite île au sud du Japon. Souvent confrontés à des problèmes fonciers et à la rareté des terres, ils doivent eux mêmes diversifier leurs activités pour conforter leurs revenus.  - France 3 Bourgogne - Michel Gillot et Anthony Borlot



Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus