Cet article date de plus de 6 ans

Alzheimer : les aidants ont besoin de souffler aussi

On parle souvent des malades d'Alzheimer, mais moins souvent des personnes qui en ont la charge. On les appelle les aidants. Un rôle souvent très lourd au quotidien. Pour les aider ces aidants, une association de Montbéliard vient de mettre sur pied des séances d'aquagym.
La maladie d’Alzheimer ou toute autre maladie apparentée va affecter de manière significative la vie de la personne atteinte mais aussi son entourage familial.

Qui est l'aidant ?

L’aidant principal est le membre de l’entourage qui consacre le plus de temps aux soins et à l’accompagnement de la personne malade. Quand il est présent, le conjoint tient, en général, ce rôle. En l’absence de conjoint, c’est le plus souvent un enfant du proche malade qui assume cette responsabilité.


Du répit pour les aidants

Accompagner chez soi un proche atteint de la maladie d’Alzheimer est une tâche lourde qui peut conduire l’aidant principal à une situation d’épuisement physique et psychologique préjudiciable à terme pour sa santé. Savoir prendre du répit est une des conditions essentielles pour éviter dans la durée une situation d’épuisement.

Du bien-être plus que du sport

Depuis 2 mois, l'antenne régionale de l'Association France-Alzheimer Franche-Comté propose aux aidants tous les jeudis une séance d'une heure d'aquagym à la Citédo de Montbéliard. Une heure de détente avec une coach. L'abonnement est de 10 euros l'année. Ils sont une dizaine a en profiter mais à terme ce sont 20 personnes qui seront concernées.

L'initiative a reçu le soutien de l'Agence Régionale de Santé (ARS). Bientôt des séances d'aquabike seront proposées.

durée de la vidéo: 01 min 44
Du répit pour les aidants des malades d'Alzheimer








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société