“L'arnaque chinoise” : le président du FC Sochaux mis en cause dans un documentaire américain

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Qui est monsieur Li et quelles sont réellement les activités de Tech Pro, maison mère de Ledus ? La question se pose après la sortie du documentaire américain "The China Hustle" diffusé sur internet. Détails. 

Par Sarah Rebouh

"The China Hustel", documentaire américain réalisé par Jed Rothstein, sème un peu plus le doute du côté des activités financières de Wing Sang Li, décrié président du FC Sochaux-Montbéliard, tout juste "repris" dans sa "gestion globale", par le Deportivo Alavès (lire notre article).

Une fortune frauduleuse ?


Le documentaire intitulé "L'arnaque chinoise" fait la lumière sur "les histoires horrifiques de Wall Street, à propos des compagnies chinoises, de la bourse américaine et de la cupidité opportuniste à l'origine du plus grand cambriolage dont vous ayez entendu parler". À la fin du film, diffusé en libre accès sur internet et sur Netflix, le réalisateur américain cite Wing Sang Li, comme étant l'un des patrons chinois ayant fait fortune frauduleusement aux USA.

Dan David, lanceur d'alerte mis en scène dans ce documentaire, a confié à nos confrères de l'Equipe : "La croissance de Tech Pro n'a pas été générée par son activité propre mais par l'acquisition d'un club de football et par un financement dilutif (ndlr, dans une entreprise, une opération dilutive a pour conséquence de réduire le contrôle des actionnaires ou de diminuer la rentabilité de l'entreprise)". 

► Voir la bande annonce de "The China Hustel", en anglais :
The China Hustle Bande-annonce VO

L'action Tech Pro toujours suspendue


En novembre 2017, l'action du groupe chinois, principal actionnaire du FC Sochaux, a été suspendue à la bourse de Hong-Kong. Interrogé par nos confrères de L'Equipe au sujet de la suspension du titre de Tech Pro, toujours en cours, le président du FCSM a répondu, comme à son habitude, avec la distance et le flou qu'on lui connaît : "La direction [de Tech Pro] a travaillé très dur pour résoudre les problèmes. Je crois que, comme les membres du groupe travaillent ensemble et travaillent dur, le problème peut être résolu".

Concernant le documentaire, l'homme d'affaires a déclaré à nos confrères : "La différence dans l'analyse des choses réside dans la différence de culture, de point de vue [...]. Il est donc difficile de juger qui a raison ou tort".

Voir le documentaire "L'arnaque chinoise" en VO.

A lire aussi

Sur le même sujet

Mont Beuvray : la traversée du désert pour les socialistes

Les + Lus