Besançon : un dispositif d'effarouchement pour corbeaux et corneilles

Attention esplanade Chamars, terrain miné par les fientes de corbeaux et de corneilles ! Pour lutter contre la présence incessante des oiseaux à la tombée de la nuit, la ville de Besançon a mis en place depuis le 1er octobre un dispositif d'effarouchement.

Soit deux haut-parleurs qui diffusent à intervalles réguliers des cris d'oiseaux censés faire partir ceux qui envahissent les arbres de Chamars. Coût de l'opération : 6000 euros à la charge de la ville de Besançon pour une efficacité estimée à 80%. Un dispositif qui sera complété par des séances de tirs plusieurs fois au cours de l'année ainsi que par l'installation de ballons d'effarouchement dans les arbres de l'esplanade Chamars.

Depuis le 1er octobre, un dispositif sonore permet de limiter l'envahissement de l'esplanade Chamars par les oiseaux. Avec : Ganedy Poirot, technicien Espaces verts à la ville de Besançon et Pascal Gudefin, drecteur du service Mobililtés CAGB. Un reportage de S.Bourgeot, L.Borcard et S.Chevallier