Bourgogne : 19 sites désignés pour être centres de préparation aux Jeux de Paris 2024

Les territoires sélectionnés ont été dévoilés, lundi 5 octobre. Les départements de l'Yonne, de Saône-et-Loire et de Côte-d'Or pourront donc accueillir les délégations étrangères. Grande déception pour la Nièvre où aucun site n'a été retenu.  

© France Télévisions
C'est une étape importante dans la préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Le comité d'organisation de Paris 2024 vient de réléver la liste officielle des sites qui accueilleront les délégations étrangères pour l'entraînement. 
 
Sur le territoire bourgignon, 19 sites sont désignés CPJ, centres de préparation aux Jeux.
 

La Nièvre déçue


La Côte d'Or en compte 7, répartis sur Beaune, Semur-en-Auxois, Chenôve et Dijon, avec notamment le CREPS ou le lac Kir. 7 également dans l'Yonne et 5 en Saône-et-Loire. Chaque structure ou commune pourra accueillir une ou plusieurs disciplines. On vous donne le détail en carte.
 
Le grand perdant de la sélection reste la Nièvre, pourtant labellisée Terre des Jeux, en mars dernier. Le département n'accueillera donc aucune délégation sur son territoire.
 

Quelles délégations en Bourgogne ?


Impossible de savoir pour l'instant qui s'entraînera dans ces installations, ni même si chacun des sites accueillera effectivement des sportifs étrangers. Le choix reviendra aux Nations avec les délégations. Il faudra muliplier la publicité et opérations de communciation pour convaincre font valoir les responsables des sites. Mais la région a de bons arguments, notamment sa proximité avec Paris. 

Les entraînements commenceront à l'été 2021 et s'étaleront jusqu'au début des Jeux, à l'été 2024.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport sport