Bourgogne - Franche-Comté : le chômage en baisse au deuxième trimestre

Illustration. / © France 3 Bourgogne-Franche-Comté
Illustration. / © France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Le taux de chômage est en baisse de 0,2 points en Bourgogne - Franche-Comté au deuxième trimestre 2019 pour atteindre 7,3%, selon les chiffres dévoilés par l'Insee. Mais paradoxe, l'emploi salarié est aussi en repli.

Par R. C.

Le chômage est en baisse au deuxième trimestre 2019 en Bourgogne - Franche-Comté, d'après les chiffres dévoilés par l'Insee. Un recul de 0,2 points qui établit le taux de chômage à 7,3% dans notre région, en dessous du taux national qui atteint 8,5%.
 
Le chômage est en baisse de 0,2 points en Bourgogne - Franche-Comté au deuxième trimestre 2019. / © Insee
Le chômage est en baisse de 0,2 points en Bourgogne - Franche-Comté au deuxième trimestre 2019. / © Insee


Sur un an, le chômage baisse dans tous les départements, en particulier la Côte-d'Or, la Nièvre et l'Yonne.
C'est dans le Jura que le taux est le plus faible, avec 6,1%, quand le Territoire de Belfort possède le taux le plus élevé, 8,8%.

Avec ces résultats, la Bourgogne - Franche-Comté reste au troisième rang des régions les moins touchées par le chômage, à égalité avec Auvergne - Rhône - Alpes et derrière les Pays-de-la-Loire et la Bretagne.

L'emploi recule lui aussi


Pourtant, paradoxalement, l'emploi salarié est lui en baisse de 0,1% ce trimestre. La région compte 969500 salariés.
Si le secteur tertiaire non-marchand gagne 970 emplois sur cette période, en hausse de 0,3%, la tendance s'inverse dans la construction (-0,3%) pourtant en progrès le trimestre précédent. La baisse se poursuit également dans l'industrie (-0,3%) où 1470 emplois ont été perdus en un an.
Au niveau national, l'emploi salarié progresse de 0,2% ce trimestre.
 
L'emploi salarié est en recul de 0,1% en Bourgogne - Franche-Comté au deuxième trimestre 2019. / © Insee
L'emploi salarié est en recul de 0,1% en Bourgogne - Franche-Comté au deuxième trimestre 2019. / © Insee

Pour l'Insee, "ce phénomène peut s'expliquer par le fait que l'emploi est mesuré au lieu de travail, tandis que le chômage l'est au lieu de résidence. Or la Bourgogne-Franche-Comté est l'une des régions où la proportion de salariés travaillant hors des limites de la région est l'une des plus importantes", notamment en Suisse ou en Île-de-France.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus