Bourgogne Franche-Comté : "J'veux du local", un site internet pour faciliter la vente de produits locaux

"J'veux du local" devient une plateforme régionale pour que les consommateurs sachent où aller pour trouver des produits locaux au plus près de chez eux, chez les producteurs. Ce site internet a été créé initialement par la Chambre d'agriculture et le Conseil départemental de Saône-et-Loire.

Un des visuels de la campagne de communication "J'veux du local" organisée par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.
Un des visuels de la campagne de communication "J'veux du local" organisée par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. © Région Bourgogne Franche-Comté
J'veux du local est un site internet qui va vous faciliter la vie. En quelques clics, il permet de localiser les producteurs locaux bourguignons. Vous aurez peut-être la surprise de découvrir qu'ils sont très nombreux près de chez vous.

Par lieu (ferme ou domaine, magasins de producteurs, drive fermier) ou par type de produit (alimentation, boisson, bio, horticulture, entre autres), la recherche est possible aussi par réseaux (Bienvenue à la ferme, Panier de Bourgogne, 100% Côte-d'Or, l'Yonne in Bourgogne pour n'en citer que quelques-uns).
Le site J'veux du local affiche, pour chaque type de recherche, une carte avec la localisation des producteurs et indique aussi leurs coordonnées.
Le site J'veux du local affiche, pour chaque type de recherche, une carte avec la localisation des producteurs et indique aussi leurs coordonnées. © J'veux du local


Un site conçu avant le confinement   

L'engouement des consommateurs pour les produits locaux pendant le confinement a donné une bouffée d'oxygène et beaucoup d'espoir aux agriculteurs. Jamais la vente directe n'avait eu autant de succès.

Les agriculteurs se sont sentis soudainement reconnus, valorisés, et surtout ils ont enfin pu vivre de leur travail. Cette demande aussi forte que soudaine s'est un peu atténuée depuis la fin du confinement.

Le site "J'veux du local" créé en Octobre 2019 par la Chambre d'agriculture et le Conseil départemental de Saône-et-Loire, est peut-être la solution pour maintenir, voire amplifier cette dynamique. 


"J'veux du local" : un portail régional 

L'initiative prise en Saône-et-Loire a été reprise à grande échelle par la Chambre régionale d’agriculture de Bourgogne-Franche-Comté.

En concertation avec les chambres d’agriculture départementales et avec le financement des départements, la plate-forme "J'veux du local" a été reproduite à l'identique pour sept des huits départements de la région.

Le portail régional,  "J'veux du local BFC", donne accès à l'ensemble des plateformes de chaque département...sauf pour la Nièvre qui s'affiche comme "bientôt disponible". 
 
Le site permet de localiser exactement les producteurs en faisant des recherches par lieux ou par types de produits.
Le site permet de localiser exactement les producteurs en faisant des recherches par lieux ou par types de produits. © Chambre d'agriculture et Conseil départemental 89


La Nièvre manque de producteurs locaux

La Chambre d'agriculture de la Nièvre s'attache pour le moment, au déploiement des Drives fermiers. "Il y a eu une initiative entre l'agglomération de Nevers et la chambre d'agriculture pour un drive fermier, mais on n'est pas dans la logique du local, on est en retard," dit Denis Sanchez. "Le conseil départemental avait déjà initié une plateforme mais elle s'adressait à la restauration collective".

Producteur de volaille fermière, membre de la Confédération Paysanne 58, il est aussi élu à la Chambre d'agriculture. "Dans la Nièvre, dit-il, il n'y a pas beaucoup de producteurs qui peuvent s'afficher sur une plateforme. S'il y a une grosse demande, on ne sera pas en face. Toutes les demandes, agrilocal par exemple, se cassent les dents parce qu'il n'y a pas beaucoup de production".

Denis Sanchez fait partie de ceux qui ont été parmi les premiers dans ce département, à s'intéresser à la vente directe. Il s'est associé avec d'autres agriculteurs pour créer un collectif et ouvrir, en 2000, à Varennes-Vauzelles, un magasin de produits locaux. Une AMAP a également été créée : "On croyait déjà à ces démarches là, pour avoir une plus-value et maintenir des revenus sur des petites fermes."

 

Une plateforme appelée à évoluer

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté et Christian Decerle, Président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté ont présenté le 30 juin, la campagne de promotion des plateformes « J’veux du local » lancée sur différents supports : à la radio, dans la presse, sur des espaces d'affichages publics, sur les sacs à pain de 290 boulangeries et dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

"Nous avons un rêve, c'est de parvenir à un label de distribution en concertation avec les distributeurs de grandes et moyennes surfaces," a dit Marie-Guite Dufay. 

Déjà plus d'un millier de producteurs locaux sont inscrits. Les chambres d'agriculture appellent les agriculteurs à se faire recenser pour être affichés sur le site. Les adhésions sont volontaires.

Vice-Président de la Chambre d'agriculture interdépartementale 25-90, Christian Morel espère que la plateforme "J'veux du local" touchera aussi les collèges, les lycées, les EHPAD pour que ces structures s'approvisionnent de plus en plus en produits locaux.

"Cette plateforme va s'enrichir avec les adresses des artisans et des commerçants qui valorisent les produits locaux. On ira même plus loin, en publiant des recettes pour sublimer les produits" précise Christian Morel. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie agriculture société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter