En Bourgogne Franche-Comté aussi, les oiseaux disparaissent des campagnes

L'alouette des champs / © Pixabay
L'alouette des champs / © Pixabay

Un tiers des populations d'oiseaux a disparu des surfaces agricoles en 17 ans. C'est le constat alarmant d'une étude que viennent de publier le  CNRS et le Museum d'histoire naturelle. Un phénomène qui touche aussi notre région.

Par C.R./AFP

La disparition des oiseaux des campagnes
Les derniers résultats de deux études de suivi des oiseaux, l'une menée à une échelle nationale, l'autre plus localement, viennent de sortir. Les chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle et du CNRS arrivent au même constat : les oiseaux des campagnes françaises disparaissent à une vitesse vertigineuse. En moyenne, leurs populations se sont réduites d’un tiers en 15 ans. (source : communiqué de presse du Museum d'histoire naturelle)

"Les espèces spécialistes de ces milieux, comme l’alouette des champs, la fauvette grisette ou le bruant ortolan, ont perdu en moyenne un individu sur trois en quinze ans. Et les chiffres montrent que ce déclin s’est encore intensifié en 2016 et 2017. Le déclin des oiseaux en milieu agricole s’accélère et atteint un niveau proche de la catastrophe écologique."

En cause, le réchauffement climatique, l'urbanisation croissante et les pratiques agricoles.

Reportage au Val Suzon (Côte d'Or), avec :
Joseph Abel, directeur de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) de Côte-d'Or
Yann Frelet, agriculteur depuis 15 ans, membre de la FDSEA.

Disparition des oiseaux dans les campagnes


La biodiversité menacée à l'échelle de la planète
Des experts du monde entier, réunis au sein de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), ont alerté vendredi 23 mars sur la dégradation préoccupante de la flore et de la faune de la planète. Voici les principaux chiffres de cet état des lieux:

 - Europe - Asie centrale 
- 25 % des terres agricoles des pays membres de l'Union européenne et 23 % de celles d'Asie centrale sont affectées par l'érosion.
- Les réserves d'eau disponible ont diminué de 15 % depuis 1990.
- La population des espèces de poissons de mer s'est réduite de 26,6 % à cause de méthodes de pêche non durables, de la dégradation de leurs habitats, du changement climatiques ou d'espèces invasives.

- Amériques 
- Cette région compte 13 % de la population de la planète, mais génère près de 25 % de l'impact mondial sur la biodiversité. Plus de 50% des Américains ont des problèmes concernant l'eau
- La perte de biodiversité s'élève déjà à 31 % sur le continent et pourrait atteindre 40 % d'ici 2050 si rien n'est fait pour inverser la tendance. 

- Afrique 
- Plus de 50 % des espèces de mammifères et d'oiseaux d'Afrique pourraient disparaître d'ici 2100 si rien n'est fait pour les protéger.
- Environ 500.000 km2 sont dégradés par la déforestation, l'agriculture non durable, l'érosion, les activités minières illégales, le changement climatique ou des espèces invasives.
- C'est la région la plus affectée du monde par le manque de nourriture: 25 % des 930 millions d'habitants de l'Afrique sub-saharienne souffrent de malnutrition et de famines.
 
- Asie-Pacifique 
- La ressource en poissons sera épuisée d'ici 2048 si les pratiques de pêche ne sont pas modifiées.
- Jusqu'à 90 % des coraux seront "sévèrement dégradés" d'ici 2050 à cause du changement climatique.
- Environ 45 % des populations d'espèces et des habitats seront perdus en 2050 si la tendance n'est pas inversée.











A lire aussi

Sur le même sujet

Griezmann, Turpin… ces Bourguignons et Franc-comtois qui font la Coupe du monde de football

Les + Lus