Cet article date de plus de 3 ans

La Bourgogne-Franche-Comté en route vers le tout numérique

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un rapport très encourageant pour la région Bourgogne-Franche-Comté en matière de numérique. L'Insee salue les initiatives menées par la région mais nuance : les territoires les plus fragiles restent moins bien couverts.
© Maxppp/Pierre Heckler
La région Bourgogne-Franche-Comté a fait du numérique l'une de ses priorités. Pendant sa campagne pour les élections régionales, Marie-Guite Dufay répétait à l'envi son souhait de réduire la fracture numérique. L'un des projets financés par la région : fournir la fibre à tous les établissements scolaires qui y sont éligibles.

Malgré la volonté affichée de la région d'aller vers le tout numérique, certains points restent pourtant encore à améliorer. Dans son rapport publié le 12 octobre 2017, l'Insee rappelle que 96% du territoire de la nouvelle grand région est désormais couvert par la 3G. 

La fibre et la 4G de mieux en mieux déployées

Trois départements de la Bourgogne-Franche-Comté sont particulièrement bien équipés en fibre, c'est à dire une connexion de plus de 100 Mbits/s. Il s'agit du territoire de Belfort (couveture à 19%), le Doubs (16%) et la Côte-d'Or (14%).


Eclairage : le plan "France très haut débit"

"Un investissement massif de 20 milliards d’euros partagé entre les collectivités locales, l’État et les opérateurs privés doit fournir en France d’ici 2022 un accès au très haut débit à tous les logements, à toutes les entreprises et à toutes les administrations. Il s’agit du plan « France Très Haut Débit », lancé en 2013. Le très haut débit doit répondre à la hausse des usages simultanés de terminaux de plus en plus performants – ordinateurs fixes et portables, tablettes, smartphones – et au développement de supports nécessitant davantage de bande passante comme la télévision 3D."
Source : Insee


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région bourgogne franche-comté politique fusion des régions réforme territoriale économie numérique économie