• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne-Franche-Comté : un coup de pouce à l'économie sociale et solidaire sous la forme d'un concours

Vous êtes une entreprise, une coopérative, une mutuelle ou une association œuvrant dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire? Ce concours, lancé par la région, est fait pour vous. Trois prix, dotés de 10 000 euros, récompenseront les initiatives les plus innovantes.

Par Maryline Barate

Un coup de pouce doublé d'un coup de projecteur

La région Bourgogne-Franche-Comté lance son concours de l’Economie Sociale et Solidaire 2016. Les lauréats se verront attribués trois prix : 2 prix de 4 000 euros et 1 prix spécial de 2 000 euros. Au-delà du coup de pouce financier, c'est une façon de mettre un coup de projecteur sur « les initiatives exemplaires et/ou innovantes soulignant les valeurs de l’économie sociale et solidaire : liberté d’adhésion, non-redistribution individuelle des profits, gestion démocratique, primauté du service rendu sur le capital, hybridation des ressources (mixité entre des fonds privés et publics). », précise le communiqué de presse

Quels thèmes retenus cette année ?

L'Economie Sociale et Solidaire mise plus avant tout la plus-value sociale et environnementale que sur le gain financier. Cette année, trois domaines sont visés en priorité : l'économie circulaire, le champ culturel et le domaine sanitaire et social / services à la personne. Les champs changent chaque année.

L'an dernier, en Bourgogne, trois acteurs avaient été récompensés :
  • Semeurs du possible en Saône-et-Loire : cette association accompagne les personnes souhaitant s’installer en maraîchage bio mais qui ne sont pas issus du monde agricole. L’objectif est de permettre aux personnes de tester ce projet de vie durant deux/trois ans avant de se lancer leur exploitation dans des lieux tests.
  • ALARUE dans la Nièvre : cette structure culturelle est spécialisée dans la promotion des arts de la rue.Elle organise notamment le festival les Zaccros d'ma Rue
  • IDEM à Chalon en Saône-et-Loire : cet atelier industriel, porté par l'entreprise d’insertion Id'ées 21, fabrique des isolants pour les bâtiments en ouate de cellulose provenant de la récupération de carton.
« Le concours pourra distinguer des réalisations déjà mises en place ou en cours, et des projets "en émergence". Une attention particulière sera apportée au modèle de gouvernance, au modèle économique du projet et à sa capacité à essaimer. »

Le dossier d'inscription est à remplir en ligne sur le site de la région. Les candidatures seront closes le mardi 4 octobre 2016 à minuit.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus