Bourgogne : les poussières du désert risquent à nouveau de colorer le ciel lundi

Si la météo est basse et pluvieuse, le ciel pourrait se vêtir de jaune et d'orange lundi 22 février prévient Météo France. Un épisode similaire, impressionnant par son ampleur, a déjà eu lieu le 6 février dernier. 

Le 6 février, le ciel à Dijon, au Parc Technologique, était embrumé et surtout, orangé !
Le 6 février, le ciel à Dijon, au Parc Technologique, était embrumé et surtout, orangé ! © FTV François Latour

Le 6 février dernier, une bonne partie de la France, dont la Bourgogne, était envahie par un voile blond vénitien, beau et mystérieux. A l'origine de la coloration du ciel, des tonnes de poussières du Sahara, propulsées par le vent vers des contrées plus lointaines. 

"Un panache rempli de particules de couleur ocre a été observé dimanche 21 février vers Andorre et devrait se déplacer vers l'est pour arriver en Bourgogne lundi", prévoit-on à Météo France Bourgogne. Les particules seront présentes pendant plusieurs jours dans la région, avec une concentration maximale atteinte lundi.

Ce qui ne veut pas forcément dire que tous les habitants de la région pourront observer un ciel coloré comme le 6 février dernier. Pour que ce phénomène de grande échelle puisse être visible il faut en effet des nuages bas ou de la pluie, qui engendrent une lumière rasante. "Seulement quelques faibles pluies sont prévues sur l'ouest de la Bourgogne demain", répond Météo France qui prévient que l'effet "sera sans doute moins impressionnant que le 6 février".

L'arrivée de cette "pollution naturelle" est normalement plutôt observable au printemps avec les remontées d'air chaud. Février 2021 aura connu deux épisodes d'importance. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo insolite