Accident mortel de car sur l'A6 : le maire d'Éguilly adresse son soutien aux familles et aux proches

Après l'accident de car qui a causé la mort d'une adolescente sur l'A6, le maire d'Éguilly, Jean-Marie Faivret, revient sur le drame.

Il est encore choqué en repensant aux victimes du drame. Alerté vers deux heures du matin, le maire d'Éguilly, Jean-Marie Faivret, s'est immédiatement rendu sur l'A6, où un accident de car a causé la mort d'une adolescente de 15 ans et fait 12 blessés ce dimanche 3 mars, à la hauteur de sa commune.

"J'ai vu les enfants en état de choc"

Le maire a ensuite rejoint Chailly-sur-Armançon, où ont été regroupés celles et ceux qui n'ont pas été blessés ont été regroupés, au collège André Lallemand. "J'ai vu les enfants en état de choc autour d'une table, une jeune fille m'a particulièrement marquée, elle tremblait de la tête aux pieds avec le regard fixe, elle était ailleurs, sous le choc", raconte-t-il, la voix encore pleine d'émotion.

À LIRE AUSSI : Accident mortel de car sur l'A6 : ce que l'on sait

Le drame a tout de suite rappelé au maire la catastrophe de Beaune, le 31 juillet 1982 : cet accident de la route, le plus meurtrier de France, avait coûté la vie à 53 personnes, dont 46 enfants. Le maire adresse tout son soutien à la famille et aux proches des victimes : "J'adresse toutes mes condoléances, tout mon soutien, tout ce que je peux. Je suis grand-père je n'aimerais pas enterrer l'un de mes enfants."