Coupe de France : Dijon défie le PSG au Parc des Princes

Après quatre défaites consécutives en championnat, Dijon n'est pas au mieux pour affronter le PSG au Parc des Princes, mardi 26 février, en quart de finale de la Coupe de France de football. Les Dijonnais veulent surtout préparer l'autre déplacement de la semaine, en championnat, à Lille.

Par C.R.

Ne pas partir battu

Dijon et Paris ne se sont pas encore affrontés en championnat, à cause des multiples report de matchs dûs aux manifestations des gilets jaunes les samedis. Les deux équipes se retrouvent mardi 26 février au Parc des Princes en quart de finale de la Coupe de France. La dernière prestation du DFCO au PSG remonte à janvier 2018. Un cauchemar : les Dijonnais s'étaient inclinés 8-0.

Antoine Kombouaré, l'entraîneur du DFCO, n'a pas vécu cet épisode. Mais il est conscient que son équipe n'est pas au mieux pour défier un PSG "qui marche sur l'eau" actuellement. Il veut aligner la meilleure équipe pour faire un bon match, pour se rassurer. Dijon a la tête au championnat et veut avant tout préparer son déplacement dimanche 3 mars à Lille. 

Le coach dijonnais est persuadé que son équipe aura des opportunités face au PSG, elles seront rares, mais il faudra les saisir. Ce quart de finale est une parenthèse importante : une nouvelle défaite et le doute pourrait s'installer durablement. Il attend que ses joueurs fassent mieux en défense et que ses attaquants aient enfin des ballons. 

Les précisions d'Antoine Kombouaré
 
Avant PSG - DFCO en Coupe de France

Le défenseur Fouad Chafik lui, se souvient de la déroute de 2018, de la "honte" ressentie. Hors de question pour lui de revivre un tel moment. Il souhaite que l'équipe se révolte, qu'elle retrouve de la fierté. Il met en garde contre toute erreur de concentration et veut avant tout, même en cas d'élimination, retrouver de la confiance avant le match capital à Lille.
 
Se révolter face au PSG


Le PSG sur un nuage

Le PSG, quadruple tenant du titre de la Coupe de France, n'est encore lice que dans une seule des deux coupes nationales. Le club parisien, quintuple tenant du titre de la Coupe de la Ligue, a en effet été éliminé par le dernier de Ligue 1 Guingamp (2-1) en quart de finale de l'édition 2019, en janvier.
    
Dijon, avant-dernier de L1, peut-il faire pareil ? "Ils ont une phase difficile mais c'est aussi une occasion pour eux de jouer plus libre qu'en championnat. Parce que c'est un match décisif, un match à Paris, personne n'attend de grandes choses de leur part", a souligné l'entraîneur parisien Thomas Tuchel. 

"Pour cela, c'est absolument nécessaire qu'on joue concentré et de manière sérieuse, pour avoir la possibilité de gagner et d'aller en demi-finale. C'est une compétition très importante, pour moi, l'équipe, le club, et les supporters.
   

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus