Pénurie de composants électroniques : à l'usine Selva de Chalon, on s'adapte !

L'actuelle pénurie de composants électroniques affecte beaucoup de secteurs industriels tels que l'automobile, l'aéronautique, l'énergie... L'entreprise Selva à Chalon-sur-Saône fabrique des cartes électroniques et a réussi à maintenir son activité en se réorganisant.

L'entreprise Selva possède deux sites en France, dont un à Chalon-sur-Saône. C'est un sous-traitant qui fabrique des cartes électroniques pour des clients dans une grande variété de domaines : industrie automobile, aéronautique, agriculture, défense et sécurité... Malgré la pénurie mondiale de composants électroniques, l'entreprise fonctionne et se développe !

Une pénurie sans précédent

C'est un problème pour de nombreux industriels depuis fin 2019 : la pandémie a affecté le marché des composants électroniques, entraînant des retards, des pénuries de matières premières, allant jusqu'à bloquer la fabrication dans certaines industries. 

Par exemple, la pénurie de semi-conducteurs affecte lourdement le marché automobile, face à une demande croissante, les constructeurs se retrouvent face à l'obligation d'augmenter leurs tarifs.

Revoir le fonctionnement de la "supply chain"

Dans le monde de l'électronique, tout est lié à la fourniture des composants qui proviennent principalement d'Asie. Et quand les principaux fabricants ne sont plus en mesure de fournir le marché, il faut faire preuve d'adaptabilité. 

Pour Ludovic Martin, responsable commercial sur le site de Selva Chalon, le premier atout de l'entreprise réside dans son agilité et sa rapidité : "la société Selva appartient à une famille, dont ses membres sont actifs au sein de la société. Par conséquent, on a une certaine rapidité de décision par rapport à de grands groupes qui auraient plus d'inertie. Certaines décisions fortes peuvent être prises plus rapidement."

Les problèmes d'approvisionnement ont commencé à apparaître fin 2019, et pour que l'entreprise ne souffre pas de ces problèmes, une réorganisation de certains services s'est opérée : "dès le début, il y a eu une prise de conscience du service achats et de la supply chain, c'est-à-dire les achats, les approvisionnements et la logistique. Depuis Février 2021, on a augmenté les effectifs de 30% sur ces postes-là, de manière à effectuer plus de veille, de recherche de solutions alternatives, intégrer de nouveaux fournisseurs."

Les fournisseurs donnent la mesure

Dans le domaine électronique, les choses sont assez simple. Comme le résume Ludovic Martin, "il existe des fournisseurs de composants qui travaillent directement avec les marques, sinon il existe des distributeurs." 
Sur l'échiquier commercial apparaît un autre type d'intermédiaire :ce sont les brokers. "Ce sont des gens qui rachètent des lots de composants, et qui vont les vendre au moment opportun. Ils font du stock sur des composants qu'ils revendront lorsque le marché sera en manque. Ils revendent les composants déconditionnés, sans suivre les tarifs du fabricant. On est obligés de mettre en place des vérifications supplémentaires sur ces produits-là. Ca peut arriver d'avoir des lots frauduleux !"

Bureau d'études en interne

Un autre atout de l'entreprise est de mettre à profit son bureau d'études. Il sert à développer des produits pour les clients suivant un cahier des charges, mais il a aussi permis de développer en interne des adaptations pour des équivalences de composants ayant les mêmes caractéristiques : "on l'a fait pas mal de fois depuis le début d'année, on a développé un circuit imprimé "support" pour un composant équivalent, et cela va nous permettre de l'implémenter sur une carte électronique initiale."

Ci-dessous exemples d'adaptations (appelées "verrues")

Un autre acteur important, le client ! Et pour Selva, certains se sont montrés compréhensifs et ont anticipé : 'très tôt avec ces clients, on a pu anticiper les choses. Certains d'entre eux avaient passé des commandes bien en amont, et c'est seulement en septembre que les difficultés sont apparues."

L'entreprise, traitant avec de multiples clients dans des secteurs d'activité très variés, ne s'est pas engagée dans des impasses commerciales : "le fait d'être multisectoriels nous permet de toujours maintenir une activité constante, nous n'avons pas de clients qui se sont 'écroulés" 

Refaire des stocks en interne, pour contrer la pénurie

Sans chercher à spéculer sur la pénurie, la société a aussi recomposé des stocks. Avant la pénurie, la chaîne logistique permettait un approvisionnement en continu. M. Martin explique la façon dont l'entreprise s'est positionnée sur les stocks : "grâce à l'autonomie financière de l'entreprise, nous avons augmenté nos stocks en interne de l'ordre de 30%. 
Les catégories de composants électroniques qui demeurent bloquants pour l'industrie électronique en général, quand ils viennent à manquer sont les micro-contrôleurs, les drivers de LED et les circuits intégrés, c'est-à-dire tous les composants qui comportent de l'intelligence à l'intérieur."

"Tous les voyants sont au vert pour 2022 !"

C'est avec une certaine sérénité que l'entreprise Selva aborde l'année 2022 : "notre carnet de commandes est déjà bien rempli pour l'année prochaine, on a agrandissement du site de Chalon (qui emploie actuellement 40 personnes) qui est en cours. Nous avons été lauréats du plan France Relance sur l'électronique, ça va être un accélérateur pour nous. Notre parc de machines a été renouvelé, cela va nous permettre de mettre nos personnels sur des tâches à plus forte valeur ajoutée."