Samuel Paty : une quinzaine d'incidents lors de l'hommage dans les établissements scolaires de Bourgogne

C'est un chiffre communiqué par le rectorat ce vendredi 6 novembre. Une quinzaine d'incidents a eu lieu en début de semaines dans les écoles, collèges et lycées de Bourgogne lors de l'hommage à l'enseignants assassiné Samuel Paty. 7 signalements ont été fait au procureur. 
Au collège du clos Pouilly à Dijon (Côte-d'Or), les élèves se sont rassemblés dans la cour pour rendre hommage à Samuel Paty.
Au collège du clos Pouilly à Dijon (Côte-d'Or), les élèves se sont rassemblés dans la cour pour rendre hommage à Samuel Paty. © Rodolphe Augier / France Télévisions
Lundi 2 novembre, comme partout en France, dans les établissements scolaires de Bourgogne Franche-Comté, les élèves étaient invités à rendre hommage à Samuel Paty. Le professeur d'histoire-géographie a été assassiné lors d'une attaque terroriste le vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Il avait montré des caricatures à ses élèves. 

"Au niveau de l'académie, une quinzaine d'incidents a eu lieu. De refus de participer à la minute de silence jusqu'à des faits d'apologie du terrorisme" explique la rectrice de l'académie de Dijon, Nathalie Albert-Moretti. 
 

7 signalements au procureur

7 signalements ont d'ors et déjà été faits au procureur de la République. 2 autres sont en attente de plus d'information précise le rectorat. "Aucun fait n'est resté sans suite", précise la rectrice. La réponse allant de "mesures disciplinaires", à "une réponse penale pour les faits les plus graves".

"Pour les autres faits, un traitement systematique a été fait, précise la rectrice. Certaines situations sont parfois dors et dejà résolues après un dialogue avec les familles sur des faits qu'elles-mêmes ne tolèrent pas."

Présent lors de la même conférence de presse consacrée à la situation sanitaire, le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet n'a pas souhaité communiquer. "Nous n’avons pas à communiquer de chiffres sur ce point" précise-t-il.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers éducation société justice