"J'espère que ça n'arrivera plus jamais" : dans un collège de Dijon, l'hommage à Samuel Paty

En cette rentrée d'automne, élèves et enseignants rendaient hommage ce matin à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie assassiné le 16 octobre dernier. Une minute de silence était observée, après la lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs.
Au collège du clos Pouilly à Dijon (Côte-d'Or), les élèves se sont rassemblés dans la cour pour rendre hommage à Samuel Paty.
Au collège du clos Pouilly à Dijon (Côte-d'Or), les élèves se sont rassemblés dans la cour pour rendre hommage à Samuel Paty. © Rodolphe Augier / France Télévisions
Ce lundi 2 novembre, 270 000 élèves faisaient leur rentrée dans les écoles, collèges et lycées de Bourgogne. Un retour difficile. Sous vigilance sanitaire et sécuritaire, les établissements scolaires rendaient ce matin hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie assassiné le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine.

Au collège du Clos Pouilly à Dijon (Côte-d'Or), les 880 élèves ont pu se rassembler dans la cour, puisqu'elle ne donne pas sur l'extérieur, a précisé la rectrice. À 11 heures, une minute de silence a été observée, comme dans chaque établissement, après la lecture par le principal de lettre de Jean Jaurès aux institueurs.

 

L'hommage fait comprendre aux élèves que ce qu’il s’est passé c’est grave.

Une collégienne



"Il faisait son métier et il a été assassiné pour ça, c’était important pour moi de faire cet hommage", exprime un collégien, ému. "L'hommage fait comprendre aux élèves que ce qu’il s’est passé c’est grave. J’espère que ça n'arrivera plus jamais et que ça fera comprendre que ce n’est pas bien de tuer alors qu’il avait le droit de montrer cette caricature", ajoute une camarade.

Ce collége dijonnais a également rendu un hommage en musique au professeur assassiné : l'interprétation de la chanson Le Professeur de Jean-Jacques Goldman, par un professeur de musique de l'établissement. "J’avais vraiment envie de rendre hommage à Samuel Paty, c'est beaucoup d'émotion pour toute la profession. Et cette chanson est une chanson qui parle aux élèves, les paroles sont simples et claires... il n'y a rien à rajouter", raconte-il.

Cet hommage national doit être accompagné d’un moment pédagogique être les élèves et les enseignants. Ce temps d’échange a déjà eu lieu dans certains établissements, mais quelques professeurs n’avaient pas le courage de le faire ce matin. Ces moments d’échanges auront lieu pendant tout le mois de novembre.



 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage rentrée scolaire éducation société