• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La SNCF veut vous faire passer le bac avec entrain

Image d'illustration / © JC Tardivon
Image d'illustration / © JC Tardivon

La période des examens a commencé dans toute la France. Du 17 au 24 juin, à la demande du Conseil Régional, SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place un dispositif d'alerte SNCF Spécial Exams en coopération avec les rectorats.

Par Christophe Tarrisse

Ils veulent vous faire préférer le train même pendant le baccalauréat 2019. Dans le cadre de l'opération "SNCF Spécial Exams" du 17 au 24 juin, la SNCF met en place un dispositif en coopération avec les rectorats de Besançon et Dijon. L'objectif est d'être aux côtés des candidats du baccalauréat et leur permettre de se rendre sereinement sur leur lieu d'examens.

Le dispositif prévoit une mobilisation exceptionnelle les jours d'examens avec une vigilance accrue des trains acheminant des élèves aux sessions d'examens avec une signalisation ad hoc, information auprès des autorités académiques en cas de retard, suppression et incident. Les Gilets Rouges sont ainsi renforcés pour informer les candidats.

Pour tous les lycéens, durant cette période d'examens, si le train subit un retard, ils peuvent se présenter au contrôleur de bord ou auprès d'un agent de gare ou encore appeler le centre mobigo au 03 80 11 29 29 qui sera l'intermédiaire du rectorat en cas de retard. 

Les 69 circulations quotidiennes feront l'objet d'un suivi entre 10 minutes et 1h20 avant le début des épreuves. En cas de perturbations, des mesures exceptionnelles de substitution pourront être prises. En moyenne, 10% des candidats utilisent le train. 


Les 69 circulations quotidiennes feront l'objet d'un suivi entre 10 minutes et 1h20 avant le début des épreuves. En cas de perturbations, des mesures exceptionnelles de substitution pourront être prises. En moyenne, 10% des candidats utilisent le train

 

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus