Les vins de Bourgogne confirment leur progression sur les marchés

Alors que la consommation des vins est en baisse, les vins de Bourgogne continuent à gagner des parts de marché / © FTV
Alors que la consommation des vins est en baisse, les vins de Bourgogne continuent à gagner des parts de marché / © FTV

Les vins de Bourgogne continuent de bien progresser sur les marchés, selon l'Interprofession des Vins de Bourgogne (BIVB). Alors que la consommation générale est en baisse, les Bourgognes se défendent et gagnent des parts de marché.

Par F.L.

Des records de transactions

Les transactions sont en hausse significative car en 2018, la récolte a été très bonne et "exceptionnelle" pour les vins blancs.
Ainsi, selon l'Interprofession :

-Au global, les sorties de propriété à 12 mois de campagne 2018-2019 sont en hausse de + 4,9 %, avec une progression très forte pour le Crémant de Bourgogne (+ 25 %).
Les sorties de vins blancs augmentent de + 4,9 % (soit + 4,6 % / moyenne décennale), tandis que les vins rouges baissent légèrement de - 2,3 % comparé à 2017, tout en étant en progression par rapport à la moyenne décennale (+ 2,1 %).

-Le volume de transactions 2018-2019 atteint un record absolu à 947 834 hectolitres, soit + 16,7 % par rapport à la moyenne décennale.
 
La campagne 2018-2019 a atteint un record historique en volume à 947 834 hectolitres / © BIVB
La campagne 2018-2019 a atteint un record historique en volume à 947 834 hectolitres / © BIVB


Des records à l'export

Les exportations de vins de Bourgogne progressent de + 7,2 % en volume et + 10 % en valeur (7 premiers mois 2019 / 7 mois 2018).
En chiffre d’affaires, la Bourgogne bat de nouveau son record et atteint 587 millions d’euros (7 premiers mois 2019 / 7 mois 2018).

La progression en volume vient des USA (+ 5,7 %), premier marché export, du Canada (+ 7,6 %) et d’un retour de la Belgique (+ 15,2 %).
La Chine confirme sa place dans le top 10, avec une hausse de + 43,2 % en volume. Hong Kong garde sa spécificité de marché de valeur : 1,5 % en volume de nos exportations pour 6,4 % en valeur.
Elle se place ainsi à la quatrième place en valeur.

La position de leader de l’Amérique du Nord se renforce encore, c'est le 1er marché export des vins de Bourgogne.
USA et Canada représentent à eux deux 30 % des volumes et 28 % de la valeur des exportations de Bourgogne. Les USA réalisent plus des 2/3 de cet ensemble, avec une progression significative sur les 7 premiers mois 2019 de + 6,2 % en volume et + 7,5 % en valeur.
La progression en volume du Canada (+ 7,6 %) est supérieure à la moyenne de l’ensemble des exportations. Le chiffre d’affaires augmente parallèlement de + 6,4 %.

L'Asie du Sud-Est se maintient dans sa demande
La hausse du chiffre d’affaires sur cette région se poursuit, avec des marchés de natures différentes.
Le Japon conserve sa place de troisième marché export de la Bourgogne et se rapproche du Royaume-Uni pour la deuxième place.
Hong Kong garde sa spécificité de marché de valeur.
La Chine fait un bond remarquable de + 43 % en volume et + 30 % en valeur. Taïwan, marché de valeur, affiche aussi une belle progression : + 25,7 % en volume et + 37,4 % en valeur.
Le bloc Chine / Hong Kong / Taïwan représente près de 12 % des exportations de vins de Bourgogne en valeur, pour 5 % des volumes.

Au Royaume-Uni, le contexte du Brexit dur pèse
Au Royaume-Uni, le Brexit continue de créer une pression à la baisse sur la livre-sterling face aux autres devises. La perspective d’un Brexit sans accord devient prédominante et inquiète les professionnels anglais.
Comme en 2018, le marché britannique est stable : + 1,5 % en volume et + 2,8 % en valeur sur les 7 premiers mois 2019. L’écart avec les USA se creuse.

La Belgique demeure la première destination de l’Europe continentale
Les exportations en Belgique ne reflètent qu’une partie des achats de nos fidèles voisins, qui s’approvisionnent souvent directement en Bourgogne.
La forte hausse en volume (+ 15 %) et en valeur (+ 10,6 %) montre un engouement toujours réel pour les vins de Bourgogne.

La Suède met le cap sur les Crémants de Bourgogne
La poursuite de la croissance des vins de Bourgogne en Suède sur la période (+ 7,3 % en volume, + 5,6 % en valeur) place ce pays en 6ème position des destinations export des vins de Bourgogne.
Il est même en 2ème position pour le Crémant de Bourgogne.
Ce marché représente en effet 20 % des exportations de Crémant de Bourgogne, derrière les USA (21,5 %).

Pour l'Allemagne, les vins blancs portent la hausse
L’Allemagne complète ce trio de l’Union Européenne continentale. Sa croissance est plus mesurée sur la période (+ 4,2 % en volume, + 6,8 % en valeur).

La Suisse, un marché de valeur qui s’ouvre aux AOC Régionales blanches et aux Chablis
Fidèles amateurs des AOC Villages, Villages Premiers Crus et Grands Crus (hors Chablis), les suisses se classent en cinquième position des destinations pour ces vins, derrière le Japon. Les exportations marquent un palier en termes de volume (- 0,5 %), mais progressent en valeur (+ 22,4 %).
Les 4 AOC de Chablis font un bond remarquable, tant en volume (+ 48,1%) qu’en valeur (+ 31 %).
 
Les Vins de Bourgogne poursuivent leur avancée alors que la tendance à la consommation est en baisse en France / © FTV
Les Vins de Bourgogne poursuivent leur avancée alors que la tendance à la consommation est en baisse en France / © FTV

Les ventes en France

La progression des ventes de Bourgogne en France se poursuit, alors que la consommation de vin en France diminue de façon constante.
Selon le BIVB, "les récentes études montrent une désaffection marquée pour les vins rouges, un repli de la place de la grande distribution, mais un choix plus hédoniste des consommateurs, qui peut profiter aux vins premium."
De plus, l'Interprofession confirme que la pour la consommation à domicile de vins tranquilles, la Bourgogne est toujours en hausse. Et concernant la grande distribution : la Bourgogne progresse, à rebours des autres vignobles AOC.

Les chiffres avec Anne Berger :
 
Les vins de Bourgogne confirment leur progression sur les marchés


 

Menace sur la taxation des vins français aux Etats-Unis

Néanmoins, le contentieux aéronautique, qui fait l’objet d’arbitrages définitifs devant l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), est une menace très sérieuse, en raison des mesures douanières pouvant être prises dans les semaines à venir.
La taxation "ad valorem" des vins, dont le Président Trump menace désormais la France, est un enjeu d’une autre ampleur que l’augmentation, évoquée plusieurs fois, des droits de Douanes.

Dans ce contexte incertain, la structure des exportations aux USA est marquée par un retour significatif des Chablis en valeur (+ 17,4%), pour une augmentation plus mesurée en volume (+ 5,3 %).
Les AOC Régionales Mâcon marquent un recul de - 6 % en chiffre d’affaires, alors que les AOC Régionales Bourgogne progressent fortement de + 14,9 % en valeur et de + 11,3 % en volume. Le Crémant de Bourgogne n’est pas en reste, avec une évolution remarquable de + 27 % en volume (+ 18,7 % en valeur).
Les autres AOC Villages, Villages Premiers Crus et Grands Crus montrent une maturité du marché, avec une progression en valeur de + 2,1% et un tassement des volumes de - 3,6 %. Ce segment couvre 43 % de la valeur des exportations de vins de Bourgogne dans ce pays.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus