Cancer du sein : en Franche-Comté, 61,6 % des femmes de Franche-Comté se font dépister

Une femme sur deux seulement en France se fait dépister du cancer du sein / © François BAILLE - maxppp
Une femme sur deux seulement en France se fait dépister du cancer du sein / © François BAILLE - maxppp

Octobre rose est le mois de la prévention du cancer du sein. Les femmes sont invitées à se faire dépister. Une femme sur 4 pourtant ne le fait pas. En faites-vous partie ? 

Par Sophie Courageot

Un taux de dépistage encourageant en Franche-Comté 


En Franche-Comté en 2016, on a recensé une participation de 61,6% au dépistage organisé.
Depuis le déploiement du dépistage systématique en Franche-Comté en 2003, la participation reste prometteuse pour les quatre départements
  • 62,3% pour le Doubs
  • 63,2% pour le Jura
  • 60,2% pour la Haute-Saône
  • 58,6% pour le Territoire de Belfort

Ces chiffres sont supérieurs à la moyenne nationale. Et à géométrie variable selon les communes, ou secteurs. Le taux de dépistage dépasse les 70% dans les secteurs de Gray, Morteau, Lons-le-Saunier ou Dole.
Grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs de santé depuis le début de l’activité en Franche-Comté, plus de 4 900 cancers du sein ont été diagnostiqués dans le cadre du dépistage organisé. 5% l'ont été en seconde lecture.




Une femme sur 2 se fait dépister en France


Au niveau national, pendant la période 2015-2016, la participation s’élève à 51,1%, soit plus de 5 millions de femmes dépistées.
Pour l’année 2016, c’est plus de 2 530 000 femmes qui ont eu recours au dépistage (50,7%).
On note une légère baisse de participation, en comparaison à ces dernières années où la participation se situait plutôt autour de 52%, entre 2008 et 2014.


Les autorités de santé souhaiteraient atteindre l’objectif de 70% de taux de participation au dépistage pour faire baisser la mortalité de 30%.

Le cancer du sein, un cancer fréquent

Chaque année en France, plus de 54 000 femmes apprennent qu’elles sont atteintes par le cancer du sein.
C’est le cancer le plus répandu des cancers féminins, 1 femme sur 8 y sera confrontée au cours de sa vie.
C’est aussi la première cause de décès par cancer chez la femme, avec 12 000 décès annuels.

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus