Ce 24 mai, le FC Sochaux-Montbéliard a 90 printemps (pour la deuxième fois)

Une bougie de plus sur le gâteau jaune et bleu du FCSM. Les plus grands fans du club savent pourtant qu'il a 92 ans, puisque Peugeot créa son club d'entreprise en 1928. Mais c'est en effet  le 24 mai 1930 que le FC Sochaux fusionnait avec l' AS Montbéliard. 
Les jaunes et bleus. Mais il nous faut nous croire.
Les jaunes et bleus. Mais il nous faut nous croire. © INA
On dira que, finalement, le 24 mai 1930 est la date de "baptême" du FC Sochaux-Montbéliard. Se faisant baptiser définitivement de son nom qui le fera connaître dans la France entière.

Si le club, miné par les changements de direction ces dernières saisons, perd un peu de son aura, il possède avec Fabien Dorier, son directeur de la Communication, une sorte de "gardien du temple", auteur d'un livre très documenté sur l'histoire du club au lion. Celui-ci nous explique pourquoi Peugeot et son club du FC Sochaux, en 1930, fusionneront avec l'AS Montbéliard.

"Il y avait deux raisons à cela. La première est tout simplement pratique. Car le FC Sochaux n'avait pas de terrain pour y organiser des oppositions avec ses joueurs professionnels ! Peugeot avait fait construire un terrain d'entraînement dans l'usine (le bien nommé Stade de la Carosserie), mais devait louer aux villes aux alentours l'utilisation de leurs stades. Et l'AS Montbéliard, petit club régional voisin, disposait lui de son terrain (le stade du Champ de Foire, c'est à dire l'actuel stade René Blum). La fusion aura donc permis au club de se doter d'un outil digne de ses aspirations".

Quant à la seconde raison de cette fusion, elle est logique au regard de la volonté de Jean-Pierre Peugeot de divertir ses salariés et de montrer les couleurs de la marque : l'AS Montbéliard est un club omnisports. 
 

"Oui, un club omnisports, comme son nom ne l'indique pas forcément, qu'ont rejoint deux autres clubs locaux, le Boxing Club de Sochaux et le Cercle d'Escrime, le 5 octobre 1930. Cela va donner à Peugeot une vraie ampleur régionale et des structures pour faire grandir le nombre de licenciés."

C'est donc à partir de là, sous l'appellation de FCSM, qu'il s'imposera rapidement parmi les acteurs incontournable du football français en remportant en 1930/1931 la Coupe Peugeot, sorte de championnat de France avant l'heure qu'il organisait.

Voilà pour la petite histoire dans la grande histoire d'un club, qui sera donc né deux fois. Et qui est toujours debout.
90 ans FC Sochaux-Montbéliard






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc sochaux-montbeliard football sport