Chablis : la taxe Trump et le Brexit menacent les exportations de vin

Le vignoble du chablisien / © FTV
Le vignoble du chablisien / © FTV

Alors que la "taxe Trump" doit entrer en vigueur ce vendredi 18 octobre, les producteurs de vin de Chablis sont inquiets pour les ventes à l'exportation. Une hausse de 25% des droits de douane aurait une conséquence défavorable pour les ventes. Le Brexit est aussi une menace supplémentaire.

Par F.L.

Le Chablis, une valeur sûre à l'export
Avec 3 millions de bouteilles de Chablis produites chaque année, la maison Brocard est l'un des plus gros producteurs de vins en Bourgogne.
Près de 20% de la production est exportée vers les Etats-Unis.
Si la hausse des droits de douane de 25% s'effectue, alors les conséquences pourraient être très significatives.
Selon Julien Brocard, producteur de Chablis  : "Ca va faire sortir nos vins du coeur de marché, nos vins étaient vendus entre 15 et 20$ là-bas, avec la taxe, on va clairement sortir de cette fourchette de prix-là. On s'attend à une baisse de nos ventes de moitié."

Un marché en hausse
En dix ans, le marché anglo-saxon est devenu le plus important débouché pour les vins de Chablis.
En 2017, plus de 33 millions de bouteilles ont été produites et près d'un quart est exporté vers la Grand-Bretagne. Et 15% vers les USA.
La part d'exportation de vins de Chablis aux Etats-Unis et au Royaume-Uni / © FTV
La part d'exportation de vins de Chablis aux Etats-Unis et au Royaume-Uni / © FTV

Pour l'instant, pas de fléchissement des ventes à l'export
Malgré les menaces et les incertitudes, les viticulteurs chablisiens continuer de travailler presque normalement.
Les expéditions vers l'étranger s'effectuent au même rythme, mais le commerce avec le marché anglo-saxon s'effectue davantage au jour le jour. 
Ainsi, Jean-Paul Durup, vice-président de la Fédération de défense de l'appelation Chablis, confie, au sujet du Brexit, que "lorsque j'appelle mes importateurs au Royaume-Uni pour savoir ce qu'ils en pensent et comment anticiper les choses, eux-mêmes disent on ne peut pas anticiper ça change quasiment tous les jours" 
Taxes Trump et Brexit vont peser dans les semaines qui viennent, pour les producteurs de chablis : c'est un marché à 100 millions d'euros qui est en jeu.


Le reportage de Baziz Djaouti et Claude Heudes
Intervenants :
  • Julien Brocard, viticulteur, producteur de Chablis
  • Jean-Paul Durup, vice-président de la fédération de défense de l'appelation Chablis
Chablis : la taxe Trump et le Brexit menacent les exportations de vin


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus