ChariOriginal, un food truck de cuisine végétale en Bourgogne

Proposer des plats bio avec des ingrédients cultivés par des producteurs locaux, tel est l’objectif du ChariOriginal. Ce foodtruck 100% cuisine végétale passe chaque semaine à Quetigny (Côte-d'Or), Sancé et Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).
Valentin et Angélique Baudras cherchaient à créer une entreprise. Ils se sont tournés vers la restauration.
Valentin et Angélique Baudras cherchaient à créer une entreprise. Ils se sont tournés vers la restauration. © Le ChariOriginal
Exit les pizzas et les hamburgers bien gras que l’on commande souvent dans les foodtrucks, ces camions livrant des repas. Le ChariOriginal propose, lui, des plats que tout le monde connaît - burger, kebab, mousse au chocolat… - mais cuisinés uniquement avec des ingrédients végétaux. L’idée du créateur, Valentin Baudras, c’est de faire "des choses simples, de qualité et avec du goût" et de faire découvrir des plats végétaliens. Le végétalisme, c’est ce régime alimentaire qui exclut tout aliment d’origine animale.

Comptable de formation, Valentin investit dans le végétalisme par conviction personnelle. "On fait du 100 % végétalien par conviction et non parce que c’est la mode. Pour nous, c’est l’avenir. On l’a découvert car on en parle de plus en plus. Ce n’est pas un choix stratégique, c’est un choix du coeur", explique-t-il.
 
Le confinement a permis de rénover la caravane du foodtruck.
Le confinement a permis de rénover la caravane du foodtruck. © Le ChariOriginal


En juin 2018, il se lance comme traiteur végétal pour des événements (mariages, anniversaires, festivals…) mais son activité "n’a jamais démarré", rapporte-t-il. Pendant le confinement, il s’est également mis à la vente à emporter chez les particuliers. Un concept qui a séduit un temps. Alors il a mis le reste de son temps à profit pendant cette période pour rénover sa caravane en foodtruck.

Cuisiner et manger autrement

Dans la masse des foodtrucks aujourd’hui, le ChariOriginal se démarque par sa carte. “L’avantage, c’est qu’on est tout seul. On se bat tout seul”, témoigne le trentenaire. Proposant des plats uniquement froid, les produits déjà préparés le matin peuvent être directement emportés par le consommateur et consommés dans la journée.

Avec ses ingrédiens bio, sans gluten, sans lait et sans oeuf, Valentin est capable de "dire d’où vient chaque produit. Je suis dans une hypertransparence."
 
La cuisine "green" a le vent en poupe.
La cuisine "green" a le vent en poupe. © Le ChariOriginal


Goûter une autre alimentation

"Notre but est de faire découvrir et développer notre cuisine pour que des personnes ajoutent cela dans leur cuisine. Pour convaincre les gens de changer, il faut être dans le compromis, l’ouverture et non pas dans l’extrême."

Alors, chaque semaine, le food truck se rend à Quetigny (Côte-d'Or), Sancé et Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) devant des enseignes très précises. "Si on va devant des magasins bio, ce n’est pas par hasard : les gens sont ouverts d’esprit et sans frein psychologique", estime le jeune entrepreneur. A lui désormais de se faire connaître et de répandre le concept de cuisine végétale comme une cuisine de tous les jours.



Les horaires de passage du foodtruck :
Plus d'informations sur le site du foodtruck.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société alimentation cuisine culture gastronomie