Chasseurs en 4x4 : "Ils n'ont rien à faire parmi nous" dit Pierre Feuvrier, de la Fédération de chasse du Doubs

Alors que certaines pratiques de chasse ont été mises en lumière dans le département du Doubs fin 2020, le directeur de la Fédération de chasse du Doubs répond à nos questions. 

Les chasseurs sont régulièrement pointés du doigt pour certaines pratiques jugées cruelles envers les animaux.
Les chasseurs sont régulièrement pointés du doigt pour certaines pratiques jugées cruelles envers les animaux. © Dominique Touchart/MaxPPP

Depuis quelques mois, les débats entourant la pratique de la chasse en France vont bon train. En effet, certaines pratiques ont été pointées du doigt et notamment celle des "safaris 4x4". La chasse en véhicule en France est strictement interdite. Pourtant, en novembre dernier, des chasseurs avaient été verbalisés par la gendarmerie alors qu’ils pourchassaient un sanglier en 4x4, dans le Doubs.

"La Fédération Départementale des Chasseurs, en relation avec la gendarmerie, mène des actions fortes et concrètes visant à identifier et appréhender cette poignée de délinquants qui nuit à l’image toute entière de notre passion. Leur place n’est plus dans nos rangs ! Soyez persuadés que nous mettrons tout en œuvre pour multiplier les actions « coup de poing ». Nous ne sommes qu’au commencement et, avec votre aide, nous réussirons !" a communiqué récemment la Fédération Départementale de chasse du Doubs, soucieuse de mettre fin à ce phénomène. 

Invité sur notre plateau ce jeudi 14 janvier, Pierre Feuvrier, directeur de la Fédération de chasse du Doubs a tenu à rappeler que "ces personnes n'ont rien à faire parmi les chasseurs". 

Pierre Feuvrier, directeur de la fédération de chasse du Doubs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs polémique société environnement nature