Chats, chiens abandonnés : portes ouvertes dans plusieurs SPA ce weekend pour désengorger les refuges

Publié le

Autour de la Saint François D'Assise le 4 octobre, saint patron des animaux, les refuges organisent traditionnellement des portes ouvertes pour attirer l'attention de manière festive sur leurs petits pensionnaires. L'été a été marqué comme à l'ordinaire par de nombreux abandons de chiens, mais c'est surtout le nombre de chats et chatons qui explose. Beaucoup de gens renonçant à la stérilisation faute de moyens financiers.

A la SPA de Pontarlier dans le Doubs, on "compte les dodos" avant les journées portes ouvertes les après-midi des 8 et 9 octobre, au cours desquels les visiteurs pourront rencontrer les animaux, se restaurer, financer le refuge à travers l'achat d'un calendrier 2023 ou d'objets sur la brocante. 

 

A la SPA de Gray en Haute-Saône, on prépare la pâte à gaufres, les boissons et quelques objets au logo du refuge. Petite structure avec peu d'employés, elle n'ouvrira que dimanche à 13h30 et "tant qu'il y aura du monde le soir"! Deux animalières accueilleront les visiteurs du côté des chiens et des chats. Mais aucune adoption ne pourra se faire le jour-même. "Depuis le Covid, les gens doivent remplir un formulaire expliquant où ils habitent, comment se compose le foyer, quelles sont leurs possibilités de promenade, explique le vice-président Claude Charles. Ils reviennent ensuite et on discute de la possibilité ou non d'adopter. Parfois on refuse, et on se fait insulter ! Mais au moins, on échappe aux adoptions impulsives et on n'a plus qu'1 ou 2% d'échecs, de personnes qui nous rapportent leur chien."

Si les abandons de chiens, au refuge ou dans la nature, ont été nombreux cet été, en légère hausse même par rapport à l'année dernière, ce sont surtout les chats qui posent problème. "Des chats trouvés, des chats en mauvais état qui traînent dans les villages, on en a plus que jamais, poursuit Claude Charles. Quand on les amène chez le vétérinaire, la moitié sont euthanasiés car dans un état catastrophique ! Les gens ne les font plus stériliser et ils se reproduisent mais ne sont pas nourris."

Même son de cloche à la SPA de Dole dans le Jura, qui ouvrent aussi ses portes ce weekend. "Nous avons accueilli 300 chats et chatons cette année, se désole la secrétaire. On est plein et on refuse toute nouvelle arrivée désormais. Lorsqu'on demande aux gens pourquoi ils n'ont pas fait stériliser leur chatte ou castrer leur chat, c'est généralement pour des raisons pécunières."

La SPA de Lons-le-Saunier accueillera elle du public toute le weekend. D'autres SPA n'organisent pas particulièrement de portes ouvertes mais sont ouvertes au public régulièrement telles la SPA du pays de Montbéliard tous les après-midi ou celle de Besançon du lundi au samedi après-midi sauf le jeudi. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité