• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Chevigny-Saint-Sauveur (21) : deux marcassins sauvés du bord de route pour la sécurité de tous

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Leur présence en bord de route était un véritable phénomène d'attraction et un danger d'accident. Les marcassins sortaient à la tombée de la nuit. Curieux, les automobilistes s'arrêtaient pour les voir et leur déposer de la nourriture, sans prendre de précaution pour assurer leur sécurité.

Par Caroline Jouret

Des véhicules à l'arrêt non signalés, des personnes à pied sans gilet de sécurité. Chaque soir, c'était le même scénario. La situation était dangereuse, propice à la survenue d'accident. Les automobilistes venaient pour déposer de la nourriture et tenter de voir les deux marcassins. Des bêtes affamées, leur mère ayant été percutée et tuée par un véhicule. 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
Très concernée par la condition animale, Stéphanie Chevalier (présidente de l'Association de Défense du Chat Libre Dijonnais), a décidé d'intervenir, obligée de se rendre sur place en fin de journée et d'y rester tard en soirée pour dire aux gens de ne pas s'arrêter. Une action nécessaire pour la sécurité des personnes, mais aussi pour que les animaux restent sauvages et ne s'habituent pas au contact avec les humains. 

Sur internet une pétition a été lancée par le “Collectif pour les 2 Marcassins condamnés à mort”avec un objectif de 5000 signatures. Elle en a reçu, à ce jour, plus de 3200.
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les deux marcassins ont été baptisés Timon et Pumba par le collectif qui a pris leur défense. Car dans un premier temps il avait été décidé de les abattre. Une décision plus favorable a été prise par la préfecture : ils doivent être capturés pour déplacés, loin, dans un endroit tenu secret. 
 
 
 Cette histoire n'est pas sans rappeler celle de Titi et Tiki, deux marcassins qui ont finalement pu être adoptés par une éleveuse de chèvres dans le Vaucluse

Reportage : Fabienne Accosta /Raphael Abdel Nour
Montage : Philippe Sabatier
Avec Stéphanie Chevalier : Collectif Simba pour la défense des marcassins

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus