Les cigognes sont de retour en Franche-Comté, signalez-les à la LPO !

Plusieurs groupes de cigognes ont été aperçus ces derniers jours en Franche-comté, notamment dans le Doubs. (Photo d'illustration) / © Catherine Aulaz/MaxPPP
Plusieurs groupes de cigognes ont été aperçus ces derniers jours en Franche-comté, notamment dans le Doubs. (Photo d'illustration) / © Catherine Aulaz/MaxPPP

Des premiers groupes de cigognes ont été observés, ces derniers jours, en Franche-Comté. Leur passage signe le début de la migration pré-nuptiale.

Par Antoine Belhassen

Elles sont de retour. Les cigognes sont de passage, ces derniers jours en Franche-Comté. Plusieurs volatiles ont, dores et déjà, été observés dans plusieurs villes et communes franc-comtoises.

Le passage des cigognes est particulièrement important, cette année, dans le Doubs, où l'espèce a déjà été aperçue à Besançon, Pouilley-les-Vignes, Baume-les-Dames, Bethoncourt et Montbéliard.

Dans le Jura, quelques oiseaux ont été vus à Montmorot. En Haute-Saône, c'est dans la commune de La Corbière que des cigognes ont été remarquées. Même cas de figure à Chèvremont, dans le Territoire de Belfort.

Des passages plus importants

Après un hiver passé en Afrique sub-saharienne, en Afrique du Nord et en Espagne, les cigognes blanches regagnent en ce moment leur aire de reproduction. Et sur la route, se trouve la Franche-Comté : "La bonne dynamique démographique européenne, française et même franc-comtoise de l’espèce implique des passages plus importants", explique la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO).

"A la fin des années 70, seuls 10 couples reproducteurs étaient observés en France. Maintenant, on en compte près de 3 000. C'est dire à quel point l'espèce se porte très bien", constate Samuel Maas, ornithologue pour la LPO en Franche-Comté.

Des milliers de cigognes traversent ainsi deux fois par an notre territoire. Le pic de passage devrait avoir lieu de mi-février à mi-mars. L'observation des cette espèce majestueuse est quasi-quotidienne à cette période. Mais, si vous observez les premières cigognes près de chez vous en Franche-Comté, vous pouvez le signaler à la LPO :
  • par téléphone au 03 81 50 43 10
  • via Facebook
  • via l'application mobile NaturaList (pour Android)
  • sur Faune-France.org (inscription gratuite)
Avec ces éléments, la LPO réalise, en temps réel, une carte sur la répartition des cigognes sur le territoire en migration prénuptiale.
 

Sur le même sujet

Les + Lus