Coronavirus Covid-19 : adopter un animal devient "un motif familial impérieux"

Face au risque de saturation de certains refuges, le ministre de l'Intérieur annonce une nouvelle dérogation au confinement obligatoire pour l'adoption d'animaux. 
Ces derniers jours, de nombreux refuges alertaient sur le nombre trop important d'animaux présents dans leur établissement. Certains envisageaient même de procéder à des actes d'euthanasie. Le gouvernement a entendu ces appels à l'aide en adoptant un décret. 

«Face à l’impossibilité pour les adoptants de venir chercher leurs animaux lors de la période de confinement, les refuges de la SPA pourraient être débordés et devoir refuser les animaux recueillis par les fourrières, avec pour conséquence de risquer leur euthanasie» ... précise un communiqué du ministère de l'Intérieur.
«Afin de remédier à cette situation ... il a été décidé qu’une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge». Le ministère précise que ce dispositif entrera en vigueur jeudi prochain le 16 avril.

Le candidat à l'adoption devra «se déplacer seul» et être muni d'une attestation délivrée par la SPA ainsi que d'une attestation de déplacement dérogatoire pour «motif familial impérieux».
 

Coronavirus Covid-19 : décret du ministère de l'Intérieur sur l'adoption d'animaux

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société animaux nature