Coronavirus Covid-19 : L'Agence Régionale de Santé lance un appel au civisme pour réserver le 15 aux urgences médicales

Deux médecins, deux internes travaillent aussi dans cette salle de débordement. / © Laurent Brocard - France Télévisions
Deux médecins, deux internes travaillent aussi dans cette salle de débordement. / © Laurent Brocard - France Télévisions

Les centres 15 de Bourgogne Franche-Comté qui gèrent les appels d'urgence font face à un afflux massif d'appels. Pour toutes les personnes qui ne sont pas en urgence médicale, l'ARS appelle au civisme de chacun. 

Par Sophie Courageot

Les centres 15 de la région sont soumis à un afflux massif d’appels au sujet du coronavirus-COVID-19, qui mettent à mal leur capacité à exercer leur mission première : la réponse aux urgences médicales.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté et la préfecture de région en appellent au civisme de chacun et soulignent qu’il est nécessaire de réserver les appels au 15 aux véritables urgences médicales et, s’agissant du coronavirus, aux personnes présentant des symptômes
sévères.
 


Pour toute autre demande médicale non-urgente, il convient de s’adresser à son médecin traitant.

Pour répondre aux questions générales et non médicales sur le coronavirus, un numéro gratuit d’information, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 :


0.800.130.000


En Franche-Comté, c'est le centre 15 de Besançon qui prend les appels de 4 départements. En Bourgogne, le centre 15 de Dijon est concerné lui aussi par des appels nombreux ces derniers jours.
 


A Besançon où le plan blanc a été activé le 9 mars, une salle supplémentaire de débordement a été mise en place. Le nombre de postes est passé de 15 à 33. Des volontaires de la Croix-Rouge, et une équipe de médecins prennent en charge les personnes qui présentent des symptômes. 

En Bourgogne Franche-Comté, jeudi 12 mars, 209 personnes étaient infectées par le coronavirus, on déplorait 5 décès. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus