Coronavirus Covid-19 : ce que l'on sait des deux cas à Besançon et Belfort, les premiers en Franche-Comté

L'Agence Régionale de Santé annonce ce mardi 4 mars, 4 nouveaux cas en Bourgogne Franche-Comté. Dont deux malades hospitalisés dans les hôpitaux du Doubs et Territoire de Belfort. Ce sont les premiers cas en Franche-Comté. 
Le CHRU de Besançon (Doubs) fait partie des 70 établissements habilités à recevoir des malades contaminés par le coronavirus.
Le CHRU de Besançon (Doubs) fait partie des 70 établissements habilités à recevoir des malades contaminés par le coronavirus. © JF BIANCHETTO - maxPPP
Ce mardi 4 mars, l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté porte donc à 19 le nombre de cas de coronavirus dans la région.


Deux personnes qui ont été contaminées lors d'un rassemblement de l'église évangélique en Alsace


Une personne a été prise en charge à l’Hôpital Nord Franche-Comté. Originaire du Territoire de Belfort, cette personne a été en contact avec une personne ayant contracté le coronavirus-COVID-19 dans le cadre d’un rassemblement cultuel à l’église évangélique « Portes ouvertes chrétiennes » à Bourtzwiller (Mulhouse) entre le 17 et le 24 février. L’enquête épidémiologique est également en cours.

Une autre personne est hospitalisée au CHU de Besançon. Originaire de Haute-Saône, cette personne a été en contact elle aussi avec une personne positive de coronavirus-COVID-19 dans le cadre du même rassemblement cultuel à l’église évangélique « Portes ouvertes chrétiennes » à Bourtzwiller.

Sur sa page Facebook, la communauté confirme que plusieurs personnes ayant contracté le coronavirus ont participé à la semaine de jeûne, du 17 au 21 février selon la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse.
"Nous demandons aux personnes qui y ont participé et qui présentent les symptômes du coronavirus – à savoir de la fièvre, des difficultés respiratoires, des maux de têtes, courbatures, un état grippal ou encore la toux – de bien vouloir se manifester en téléphonant au N°15, et en précisant avoir participé au rassemblement de la Porte Ouverte Chrétienne. Il est important de ne pas vous présenter aux urgences ou chez le médecin mais de bien contacter le 15 en restant chez vous" recommande l'église.

Selon nos confrères de l'Est Républicain, un bus d'une quarantaine de personnes serait revenu du rassemblement de Bourtzwiller direction Pontarlier dans le Haut-Doubs.
 
 

Dans les autres cas confirmés ce jour par l'ARS, figure un ou une malade originaire de Côte d’Or pris en charge par le CHU de Dijon. Au regard des premières investigations, cette personne n’a pas de lien avec les autres patients hospitalisés au CHU de Dijon. 
Un autre malade a été pris en charge par le centre hospitalier de Mâcon, il est originaire du département de l’Ain. 


"L’état de santé de la personne n’inspire aucune inquiétude" selon le maire de Belfort


Le maire de Belfort, Damien Meslot, a fait parvenir un communiqué à la presse à 18h ce mercredi 4 mars. Il confirmait l'information d'une hospitalisation pour coronavirus à l'hôpital de Trévenans. "Un cas de contamination au Coronavirus d’une habitante de Belfort vient d’être déclaré et pris en charge par l’Hôpital nord Franche-Comté qui l’a placé à l’isolement" confirme l'élu ajoutant qu'"à cette heure, l’état de santé de la personne n’inspire aucune inquiétude. Face à ce nouveau cas déclaré à Belfort, il n’y a pas de mesures particulières à prendre en dehors des bonnes pratiques recommandées par les autorités de santé".
 
© Lionel VADAM/MaxPPP


Elle aurait participé au rassemblement d'une église évangélique, "La Porte Ouverte Chrétienne", qui s'est déroulé du  du 17 au 24 février dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse. Dix personnes ont été infectées à la suite de cet événement. D'après les informations de nos confrères de France Bleu, "cette Belfortaine s'occupait d'une crèche provisoire pour les enfants, sur ce rassemblement, et c'est là qu'elle aurait contracté le virus".

Comme le CHRU de Besançon, l’Hôpital Nord Franche-Comté (HNFC), dans lequel se trouve la femme infectée par le coronavirus figure dans la liste des 70 établissements de santé qui sont aptes à prendre en charge des patients atteints par le Covid-19. "Les stocks de matériels de protection (gants, masques, lunettes, sur-blouses) ont été renforcés" avait précisé il y a quelques jours la direction de l'hôpital Nord Franche-Comté.
 

Le ministre de la Santé a rappelé que le Covid-19 était bénin dans 80% des cas, et qu'il pouvait mener au décès "dans 1 à 2% des cas", sur des personnes fragiles et âgées.


Les gestes de prévention face au coronavirus 

 


285 cas de coronavirus à ce jour en France 


Le nouveau coronavirus a infecté 285 personnes en France, dont 15 se trouvent dans un état grave, a annoncé ce mercredi le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.
On compte 73 cas de plus qu'hier et 15 personnes en situation de réanimation", a précisé le numéro deux du ministère de la Santé.
Sept régions rapportent au moins dix cas: l'Auvergne-Rhône Alpes, la Bourgogne Franche-Comté, la Bretagne, le Grand Est, l'Ile-de-France et les Hauts-de-France.
Le pays reste pour l'heure au stade 2, celui au cours duquel les autorités mettent "tout en oeuvre pour freiner la diffusion du virus", a affirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l'issue d'un Conseil spécial de défense réuni par Emmanuel Macron.
Le virus a fait 4 morts en France. La France est aujourd'hui l'un des principaux foyers du coronavirus en Europe, avec l'Italie et l'Allemagne.


 
Que faire si vous pensez avoir été contaminé par le coronavirus ?
En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans une zone ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :
  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent.
  • Evitez tout contact avec votre entourage.
  • Portez un masque (sur prescription médicale).
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.
Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société faits divers