Coronavirus Covid-19 : une entreprise jurassienne fabrique en urgence des lits pour les hôpitaux

La société DIGITUB à Saint-Claude / © Christophe Gonzalez
La société DIGITUB à Saint-Claude / © Christophe Gonzalez

La société familiale Dalitub installée à Saint-Claude dans le Haut-Jura, elle produit une trentaine de lits par jour pour les hôpitaux français. 

Par Aude Sillans

Christophe Gonzalez ne pensait pas qu'un jour il produirait en masse des lits pour les hôpitaux. Ce jurassien préside l'entreprise familiale Digitub, il représente la troisième génération à la tête de cette société née il y a plus de 50 ans. D'habitude, lui et sa quarantaine de salariés fabriquent plutôt des équipements pour l'automobile, ou l'agriculture. Il y a quelques années, l'entreprise s'est également investie dans le mobilier de loisirs, et le mobilier de sécurité.

Alors quand le président a annoncé le confinement général, Christophe Gonzalez a dû mettre son personnel en chômage partiel. "Je n'avais pas les moyens de garantir la sécurité de tout le monde et puis je n'avais plus de commandes".  Plus de commandes jusqu'à ce que l'un de ces clients ne le contacte pour fabriquer en catastrophe des lits d'hôpitaux en nombre. "On en faisait quelques-uns avant pour les accompagnants, mais là, il faut en produire des centaines pour les malades." 

Christophe Gonzalez travaille aujourd'hui avec une équipe réduite de 5 personnes : "ma priorité c'est d'assurer la sécurité de mon personnel". Le patron admet qu'il ne pourrait pas respecter les consignes avec l'ensemble de ces salariés. Mais sa principale difficulté vient des matières premières, "On travaillait beaucoup avec l'Italie, alors on doit bricoler, faire les fonds de tiroir, chercher dans les vieux stocks."

Aujourd'hui, la société a déjà livré 400 lits aux hôpitaux français, et en produit trente par jour. "Cela nous permet de garder une petite activité, et puis on le sentiment d'aider ainsi les hôpitaux, les soignants". 200 autres lits sont en commande assurant à l'entreprise une activité pendant encore plusieurs semaines. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus