Coronavirus Covid-19 : "merci à eux" , le joli coup de crayon de Titouan Faivre

De la musique, des applaudissements, des gagnottes ... les initiatives pour dire "merci" aux soignants ne manquent pas et rivalisent de créativité. Titouan Faivre a choisi lui son crayon pour saluer "les invisibles" et leur rendre hommage.  
 
© Titouan Faivre
© Titouan Faivre
Depuis le début du confinement, Titouan Faivre passe près de 8h par jour le crayon à la main et la tête penchée sur sa planche à dessins.

A 23 ans, ce jeune dessinateur originaire de Lons-le-Saunier s'est installé dans un petit village de Haute-Saône où il vit avec sa compagne. De ses années collège où il passait son temps à caricaturer ses profs, Titouan a gardé un sens de l'humour bien aiguisé.  Et l'humour est assez essentiel en cette période si particulière autant que l'attention à porter aux autres, ceux qui sont souvent invisibles et pourtant essentiels à notre quotidien.
Fort de ce constat, notre dessinateur franc-comtois s'est mis à raconter ces gens-là à travers de petites vignettes.
 
Coronavirus Covid-19 : "merci à eux" , le joli coup de crayon de Titouan Faivre


"Ce ne sont pas toujours ceux auxquels on pense en premier mais tous ces métiers oubliés, ceux qui continuent leur activité pour nous faciliter la vie... la 1ère vignette est venue de ma compagne qui travaille dans une animalerie et puis j'ai reçu des demandes pour d’autres métiers comme pharmacien, facteur, agricultrice ...  je découvre même des secteurs d’activité auxquels je n’avais pas pensé ». 
 
Dire merci à ceux auxquels on ne pense pas habituellement © Titou
Dire merci à ceux auxquels on ne pense pas habituellement © Titou

Titouan passe environ 1 heure pour chaque vignette. Il trace au noir puis colorie par ordinateur. Dès les premiers dessins partagés il y a une semaine avec sa commuauté sur les réseaux sociaux, le jeune homme a été gentiment assailli de demandes " je réponds, enfin j’essaie, au plus grand nombre .. Ca permet de rassembler des gens et j’ai aussi reçu en retour des dessins". 
 
Un "merci" en retour de ses fans © Titou
Un "merci" en retour de ses fans © Titou

Le message est on ne plus clair pour Titouan Faivre: "il ne faut oublier personne. Si on arrive à vivre une vie plus ou moins normale, c’est aussi grâce à eux et c’est important de leur dire merci … alors ce n'est peut-être pas grand-chose mais ça fait toujours du bien de le dire et de le recevoir". 
 
Les routiers sont toujours aussi sympas © Titou
Les routiers sont toujours aussi sympas © Titou
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société bande dessinée culture livres