Coronavirus Covid-19 : le nombre de tests positifs augmente légèrement en Bourgogne-Franche-Comté

Selon les derniers chiffres disponibles, datés du 13 juillet, on compte 3,3 tests positifs pour 100 000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Un chiffre en légère hausse depuis ces derniers jours.
Illustration.
Illustration. © René BYCH / MAXPPP
Le taux d'incidence correspond au nombre de tests virologiques du Covid-19 positifs pour 100 000 habitants. Il est présenté ci-dessous sur une moyenne de sept jours glissants. C'est à dire que la valeur affichée pour une date est une moyenne du nombre de tests positifs pour 100  000 habitants sur les sept jours précédents cette date.

En Bourgogne-Franche-Comté, les derniers chiffres disponibles, calculés sur la période du 7 au 13 juillet, montrent un taux d'incidence de 3,3. Une semaine plus tôt, ce taux était de 1,9.
 

Même si cette valeur est en légère hausse, elle est toujours bien moins importante qu'au moment du déconfinement, début de la disponibilité de cet indicateur, où elle atteignait 8,2 tests positifs pour 100 000 habitants. Au niveau national, ce taux d'incidence reste à un niveau plus élevé.

Ces valeurs restent pour l'instant en dessous du seuil de vigilance fixé par le ministère de la Santé entre 10 et 50 tests positifs pour 100 000 habitants. Le seuil d'alerte est lui fixé à 50 tests positifs pour 100 000 habitants. Ce seuil est dépassé dans un seul département métropolitain à l'heure actuelle, celui de la Mayenne, dans la région Pays de la Loire.

Le nombre de reproduction effectif, qui est une estimation sur les sept derniers jours du nombre moyen de personnes contaminées par un porteur du virus, est également en augmentation. La région repasse à l'orange pour cet indicateur.
 

Il est à 1,21 au 14 juillet. Un nombre "inférieur à 1 reflète une diminution du nombre de nouveaux cas (un porteur du virus contamine moins d’une personne, il y a donc moins de cas à la génération suivante)", précise le ministère de la Santé sur son site. Un nombre "supérieur à 1 traduit une tendance à l’augmentation du nombre de cas (un porteur du virus contamine plus d’une personne, il y a donc plus de cas à la génération suivante)."

Mais, comme le rappelle le ministère, "lorsque le nombre de cas est faible, comme c’est actuellement le cas dans la plupart des régions en France, ce nombre (R effectif) est particulièrement sensible aux variations, même faibles, du nombre de cas."
 


Quatre chiffres surveillés de près

Au total, quatre indicateurs sont surveillés par les autorités :Selon les derniers chiffres communiqués par l'Agence régionale de santé, sur les 14 428 tests réalisés entre le 10 et le 16 juillet en Bourgogne-Franche-Comté, seuls 85 sont revenus positifs.

Enfin, seules 7 personnes sont hospitalisées en réanimation dans les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté en raison du coronavirus. Au plus fort de la crise, on avait atteint le chiffre de 295 patients dans notre région.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société